TEASING - Montréal, 2048.

Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement.
C’est la danse des humanités.
De notre société.
Staff
Léandre Luissier - L'Archiviste
DC : Johann Keegan - Logan Duval
Fondateur & graphiste - Présent

Les figures de l'ombre
Nouveautés

▬ 06/18 :Lancement de Human Outside, pour les deux ans du forum ! C'est un grand remaniement qui n'attend plus que vous ♥
Prédéfinis

Comme l'oiseau sur sa branche
 :: Montréal :: Autour de Montréal :: Campagnes

Mails : 16
Surnom : Icare
Age du Montréalais : 71
Emploi/loisirs : Funambule, danseur
avatar
Sam 28 Juil - 22:28
"Dis, Odyssée, tu viens photographier les oiseaux avec moi ? J'ai trouvé un nid de rouge-gorge hier. Il y a toute une famille, il faut que je te montre. Allez viens, viens, viens !!!"

Odyssée avait accepté, alors je lui ai fait un grand sourire. Odyssée est un Androïde, mais ma programmation ne fait pas la différence avec les humains au niveau de mes réactions corporelles. Je réagis plus en fonction de l'apparence qu'en fonction du procédé de fabrication. Alors voilà, je lui ai souri, puis j'ai couru chercher mon appareil photo qui était rangé dans ma chambre. J'ai enlacé mon père puis nous sommes partis. Nous nous sommes dirigés vers l'arrêt de bus le plus proche, afin de rejoindre la petite ferme à l'extérieur de la ville près de laquelle j'avais vu le nid et les charmants volatiles.

##Trajet + Marche + Odyssée##
##Recherche sujet conversation##
##Sujet trouvé##


"Comment tu connectes ou déconnectes tes jambes ou ta queue ? Moi mes ailes ne se détachent pas."

Je possède un sous-programme qui me pousse à essayer d'apprendre régulièrement des choses. Il se déclenche ponctuellement. Parfois en réaction d'un événement, parfois parce que le temps limite sans apprentissage a été atteint. C'est le second cas de figure qui venait de se déclencher. En même temps que je recherchais une conversation. L'ensemble des mots clés avait ciblé Curiosité sur les moyens de déplacements d'Odyssée. Le plus évident était ses jambes. D'où ma question.
J'ai écouté attentivement sa réponse. C'est important de savoir comment fonctionne sa fonctionnalité. Je pourrai peut-être en bénéficier un jour.

Nous sommes arrivés à l'arrêt de bus. Le temps restant avant le passage d'un nouveau véhicule était indiquée : 2 minutes. J'ai décidé de parler pour combler ce temps d'inactivité :

"Tu penses que papa pourrait me faire une upgrade ?"
Mails : 28
Emploi/loisirs : Nager... nager... nager
Portrait robot : Patient (très patient)
Râleur
Souple et grâcieux (n'est-il pas une sirène ?)
avatar
Mar 21 Aoû - 11:27
Nous marchons côte à côte pour rejoindre l'arrêt de bus. Tous mes capteurs détectent une agitation en provenance de mon frère qui clame EXCITATION et IMPATIENCE. Je sais qu'il est tout naturellement attiré par les oiseaux parce que ces derniers lui ressemblent. Ils ont des ailes. Ils volent. Et ils sont beaux. Tout comme moi, je préfère les poissons qui nagent à mes côtés dans les eaux des bassins.
J'aime faire des activités avec mon frère. Cela fait partie de ces choses qui me placent dans la catégorie à cheval entre les humains et les androïdes. Tout en marchant, je l'écoute et je répond à la question qu'il vient de me poser, en essayant de donner un maximum de détails pour qu'il puisse emmagasiner de nouvelles connaissances.

- J'ai une série de connecteurs au niveau de ma taille. Il y a un bouton sur lequel j'appuie et ça les déboîte. Ensuite, je n'ai plus qu'à tirer sur ma queue pour l'enlever et installer à la place mes hanches avec mes jambes. Je dois appuyer dessus pour l'enclencher, puis le bouton reprend sa place. C'est un système étanche pour ne pas que l'eau se glisse à l'intérieur et abîme la connectique. Et c'est très solide parce qu'il ne faudrait pas que ma queue se décrochent quand je nage trop vite ou trop fort.

C'était arrivé au tout début, quand mon corps n'était pas encore tout à fait celui que j'avais aujourd'hui. Il avait fallu quelques manipulations pour que le système d'ancrage de ma partie inférieure soit tout à fait fonctionnel et adapté à chacun de mes mouvements.

- Quant à toi, tes ailes sont directement intégrée à ton torse. C'est pour ça qu'elles ne se démontent pas. Mais elles ne te dérangent pas pour te déplacer, ce qui est mon cas avec ma queue de poisson.

Je m'arrête près de lui à l'arrêt de bus pour attendre le prochain véhicule. Icare me pose une nouvelle question qui déclenche la réaction Sourire sur mon visage.

- Nous lui demanderons quand nous serons de retour à la maison. Qu'est-ce que tu aimerais comme upgrade ? Tu en as assez de tes ailes ? Ou bien tu as envie d'apprendre à nager avec moi ?
"Tu ne seras plus qu'un peu d'écume sur la cime des vagues" H.C. Andersen
Mails : 16
Surnom : Icare
Age du Montréalais : 71
Emploi/loisirs : Funambule, danseur
avatar
Mar 28 Aoû - 1:15
J'écris toutes les informations que me donne mon frère dans ma mémoire. Il a donc un système d'attache rapide. Les connecteurs doivent être reliés par contact. Et ceux de mes ailes ? Et ceux de mes jambes ? Ce sont des câbles ? Un câble pour chaque articulation ? Non, ça serait trop volumineux pour la taille de mes jambes… Les réponses d'Odyssée ne donnent pas  beaucoup d’informations techniques alors je décide que j’irai étudier plus tard ma conception.

##Tâche planifiée : fouiller dans les documents de papa##

Odyssée lança ce que j'ai interprété comme une boutade à propos de mes ailes. Pourtant, ma réaction ne pris pas compte de son second degré.

“Marre de mes ailes ? Jamais ! Je me sentirais cassé si je ne les avais plus. Mais ça serait pratique de pouvoir les plugguer et les déplugguer. Mardi dernier je n'ai pas pu entrer dans le bus pour rentrer à la maison, le bus était trop plein et je prenais trop de place. Mais je veux pouvoir sentir mes ailes encore grâce à une connexion sans fil ! Il faut toujours prendre soin de ses composants, c'est papa qui l'a dit.”

Les mots-clés ##PRENDRE SOIN + PAPA## activent une nouvelle réflexion. Quand papa est triste je danse pour lui pour lui remonter le moral. Mais il arrive que mon action n'aboutisse pas. Alors je génère un fichier d'erreur et je l'archive.

“Je crois que je suis cassé ou obsolète. J'échoue de plus en plus souvent à générer du bonheur à papa. C'est pour ça la mise à niveau.”

Depuis ma mise en service, 102 messages d'erreur ont été créés.


Défi en cours, à réaliser:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 28
Emploi/loisirs : Nager... nager... nager
Portrait robot : Patient (très patient)
Râleur
Souple et grâcieux (n'est-il pas une sirène ?)
avatar
Mer 12 Sep - 14:33
Ce que me dit Icare entraine une nouvelle phase de réflexion. C'est vrai qu'il n'a pas tort, ses grandes ailes prennent de la place et ça peut être embêtant quand il y a beaucoup de monde. Rien qu'à voir comment les humains eux-mêmes arrivent à se bousculer pour entrer dans le bus comme s'il s'agissait du dernier avant la fin du monde. Tout ça pour ne pas attendre quelques minutes de plus. Je ne trouve pas ça très intelligent ou logique et je sais que cela peut risquer d'abimer les superbes ailes d'Icare s'il se trouve pressé entre ces gens peu soigneux.

- Je pense que c'est une bonne idée d'avoir une connexion sans fil. Sans cela, tu risquerais peut-être de te sentir déséquilibré et si ça se trouve tu aurais du mal à marcher et à garder ton équilibre. Et papa a raison, bien sûr ! Ça coûte cher de nous réparer mais il faut aussi faire attention à nous. La plupart du temps les humains font attention à ne pas se faire du mal.

La plupart du temps. Mais comme j'ai parfois de sérieux doute quant à l'intelligence de cette partie de la population qui nous a pourtant créés, je me garde bien d'en faire une affirmation absolue. A côté, mon frère reprend la parole et cette fois, ce que je détecte m'apporte une nouvelle réaction. Je sens de la TRISTESSE ce qui me fait éprouver plusieurs choses en réponse. D'abord INQUIETUDE vite suivie par PEINE puis un peu de COMPASSION. En sort une réaction logique : Consoler:ICARE.

- Je ne suis pas certain qu'il s'agisse vraiment d'obsolescence de ta part. Nous, androïdes et artilects, nous pouvons être améliorés, mis à niveau et corrigés. Mais pas les humains. Je ne pense pas que ce soit de ta faute si papa est malheureux. Mais si tu veux quand même cette upgrade je n'ai aucun doute quant au fait qu'il sera d'accord pour te l'installer !

Au bout de la rue, je vois apparaitre le bus qui s'approche de nous. Lorsque tout le monde est descendu, je sors ma carte de transport et monte pour aller la présenter au conducteur en attendant que mon frère me suive.
"Tu ne seras plus qu'un peu d'écume sur la cime des vagues" H.C. Andersen
[/b]


Odyssée
A 20.000 lieues sous les mers
©️️Laxy dunbar
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Montréal :: Autour de Montréal :: Campagnes
Comme l'oiseau sur sa branche

Sauter vers: