TEASING - Montréal, 2048.

Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement.
C’est la danse des humanités.
De notre société.
Staff
Léandre Luissier - L'Archiviste
DC : Johann Keegan - Logan Duval
Fondateur & graphiste - Présent

Les figures de l'ombre
Nouveautés

▬ 06/18 :Lancement de Human Outside, pour les deux ans du forum ! C'est un grand remaniement qui n'attend plus que vous ♥
Prédéfinis

Donne ta main. - Riley Jones
 :: Personnages :: Identification :: Validés

Mails : 10
Surnom : Starlette des rue
Emploi/loisirs : Livreur à plein temps / Photographe insolent
Portrait robot : Un masque de chieur pour cacher ses incertitudes et son trop plein d'envie d'aller vers les autres.

Un appétit sans bornes pour l'inconnu.

Un appétit sans bornes tout court.

Cheveux qui changent sans arrêt de couleur.

Enthousiaste des poissons et de la vie marine en général.

Joli cœur.
avatar
Jeu 23 Aoû - 18:14




NOM : Jones
PRENOM : Riley
SURNOM : /
ÂGE : 22 ans
METIER/OCCUPATION : Livreur / Photographe à ses heures perdues.
NATIONALITE : Québécoise

Intégriste forcené

Caractère & Physique



Starlette des rues.

Un mètre soixante-treize de mauvaise humeur, de vantardise et de nuisance sonore. C'est comme ça que le décrivent ses proches, oui. Mais qu'est-ce qu'il y peut, de toute façon sa réputation le précède toujours. Riley, c'est un peu le schtroumpf grincheux de la bande. Celui à qui t'as pas envie d'adresser la parole au début, mais qui te rentre dedans pour mieux t'aider à te relever. Dire qu'il a le sang chaud tient de l'euphémisme : c'est une bouilloire à lui seul quand quelque chose le passionne. Agité et sans arrêt en mouvement, il passe le plus clair de son temps dans la rue, pas parce qu'il y vit, mais parce qu'il aime s'y trouver. Ça lui vaut d'ailleurs un surnom de "starlette des rues" de la part de certains sdfs qui ont plus ou moins sympathisé avec le gamin : son allure excentrique et ses changements perpétuels de teinture lui donnent selon eux des faux airs de divas. Et comme Riley ne crache pas sur l'attention qu'on lui donne, il a fini par s'y faire.

Une fois qu'on se rapproche de lui, on se rend souvent compte qu'on l'a mal jugé. Et qu'il est un peu concon, aussi. D'autres diront « généreux », y'a peut-être de ça. En tout cas, c'est sûr que sa tête de mule n'hésite pas à prendre la défense de la veuve et de l'orphelin, et ce même s'il arrive à peine au menton de son ennemi. Ah ça, pour se mettre dans l'pétrin, y'a pas plus fortiche. L'as des as. C'est ridicule quand même, non ? « On n'engage pas un combat perdu d'avance. » Lui dit toujours le vieux Paul sur les quais de la gare, quand il vient lui apporter une part de pizza défraîchie. Mais ça lui passe au-dessus d'la tête.

À croire que son bon sens est parti en vacances. Vous pensez que je plaisante ? Mais regardez-le consoler titine, la copine du petit caïd du quartier ! Il lui donne tout ce dont son imbécile de copain l'avait dépravée ; il la serre fort dans ses bras et lui fait oublier les doutes sur son physique, son charme, ses valeurs. Ce soir, c'est elle la plus belle des étoiles. Sacré beau parleur oui, mais quand il s'agit d'arrêter de badiner, voilà qu'il n'y a plus personne. Les relations à courte durée le rassurent. Car en dessous des bijoux et de la couleur, y'a cette jeunesse qui persiste. Au contact de la rue, il recherche lui-même tout ce qu'il lui manque. Rudesse, combat permanent, soif de vivre. En écoutant les autres, il se sent apprendre de leurs erreurs, de leurs joies, de leur tristesse. S'il n'avait pas été si borné, ses études l'auraient peut-être mené à une carrière de journaliste.


Swag du placard.

Un mètre soixante-treize, donc, nous y revoilà. Son complexe permanent : sa taille. Bon, maintenant que c'est fait, passons au reste. Clairement, il va vers un style de fausse racaille plutôt volontaire, simplement parce que ça lui plaît, ça le fait se sentir plus à l'aise dans ses baskets, plus masculin. Riley aime que son apparence capte le regard, en bien ou en mal, tant pis si ça dérange. Sweats trop larges, lentilles de contact et jeans' déchirés : le kit de l'ado qui essaie d'être looké. Puis il y a cet amour fou et étrange pour les poissons. Que ce soient les boucles d'oreilles, le collier ou le t-shirt à imprimés en forme de poissons, il les adore, et donne d'ailleurs les noms de ses sdfs préférés à ceux qu'il possède chez lui. Ainsi, « Grand Jeanjean », « Anyss » et « Filibert » coulent des jours heureux dans le vaste aquarium de sa chambre.

Sa sœur a pour habitude de dire qu'il possède une « baby face », et qu'il est parfait comme modèle maquillage à cause de ses grands yeux de myope et ses longs cils de vache (vive l'amour frère-soeur!). Ces remarques en l'air, témoignage d'affection de la part de son aînée, ont fini par le faire douter de lui-même, et tenter de se « renforcer ». On ne pleure pas devant les films tristes : on sort pour aller pisser. On ne dit pas « je t'aime », on lui dit : « t'es la plus belle ». On ne prend pas un mec dans les bras ; une tape dans le dos suffi. Ces comportements toxiques pour lui-même et son entourage se sont développés auprès de son premier groupe d'amis et reviennent parfois à la charge dans des moments où il se sent mal dans sa peau.


Bric-à-brac ...du futile à l'inutile



_Comme évoqué ci-dessus, Riley est super myope, et quand il ne porte pas ses lentilles, il se coltine des lunettes aux carreaux bien épais et lourdes sur le nez. Il ne s'aime pas beaucoup avec, car il trouve que ça le rajeuni trop. Sa sœur en revanche aime beaucoup le voir avec, car elle trouve qu'il a l'air d'un petit garçon.

_Riley adore prendre des photos d'inconnus quand ils s'y attendent le moins. C'est un peu un plaisir coupable et ça lui attirera sans doute de gros ennuis un jour, mais il préfère capturer un sujet en pleine action qu'un sujet immobile et qui sourit à l'objectif.

_Il est fréquent pour lui d'apporter un repas à certains sdfs, voir de le partager tout simplement avec eux. Ça a commencé lorsqu'il est devenu livreur de pizza, et depuis, c'est comme ça.

_Sa sœur se sert de lui pour tester certaines techniques de maquillage, chose qu'il déteste mais qu'il accepte de faire pour elle bon gré mal gré.

_Sa couleur naturelle est un blond cendré.

_Oui, il se balade avec un couteau sur lui, non, il ne sait absolument pas s'en servir.

_À l'origine il avait une peur bleue des androïdes, car ils lui rappelaient des automates, vides de tout esprit et de sens de la raison. Inutile de dire que sa vision des choses a fondamentalement changé avec les années.

_Ses plats préférés contiennent beaucoup d'épices et il ne tient pas très bien l'alcool.

_Son groupe sanguin est O-, il est donc donneur universel.

_Sa grande sœur l'appelle son chat sauvage, parce qu'il ne rentre à la maison que pour manger, dormir quelques heures, prendre sa douche et s'occuper de ses poissons. En gros, il passe le plus clair de son temps à l'extérieur.

_Il aime les films d'horreur de seconde zone, ratés comme pas deux, devant lesquels on peut rire des mauvais trucages et de l’hémoglobine goût sirop à la fraise.


Avis sur les "faits" de société

Quel est votre regard vis à vis de la société et des humains?
(cette question est globale, elle peut aussi bien toucher à l'intégration de votre personnage dans celle-ci, qu'à ce qu'il défend, aime ou rejette …)

Il y a d'bons et de mauvais humains, le mieux c'est d'essayer d'faire partie de ceux qui sont du bon côté, non ? J'voudrais faire changer les choses à mon échelle, mais c'n'est pas toujours possible, pourtant j'continue à faire de mon mieux. Traitez-moi d'imbécile heureux si vous voulez, j'ai la prétention d'croire que deux pas en avant contre un en arrière valent mieux que d'pas avancer du tout.

Que pensez-vous de la question des Androïdes ? Considérez-vous plutôt pour, contre ou neutre ? Croyez vous à la légende urbaine des androides doués de conscience? Si oui, pourquoi?  

C'pas comme l'ordinateur taré dans 2001, là. Les Androïdes de nos jours méritent une intégration à mon sens, et des droits qui leur seront mieux adaptés, ainsi que des lois plus pointues. J'suis donc pour. Un jour, j'ai croisé un androïde canin en mauvais point aux abords d'une décharge illégale d'la ville. Il disait qu'il n'avait plus d'raison de vivre parce que son maître était mort. J'sais pas, c'était p't'être de l'attachement programmé pour en faire le parfait toutou pour son sénile de proprio, mais j'pense que ça allait plus loin qu'ça.


Histoire



C'était pas vraiment un jour spécial, il ne faisait ni beau, ni moche, juste comme d'habitude. Les voitures s'entassaient dans le centre-ville, et le klaxon des automobilistes échaudés se faisait entendre, mélodie criarde. Pourtant, Shella n'était pas venu me tirer du lit ce jour-là. Rien, le calme plat ! Pas de couette retirée, pas de bagarre matinale. J'ai fini par me lever tout seul, et j'l'ai trouvée là, plantée devant la télé. Sur l'écran ? Des trucs habituel, les infos matinales. C'est juste en rencontrant son expression fermée que j'me suis dit que quelque chose n'allait pas, alors j'ai regardé l'écran avec plus d'attention. Les images étaient celles d'un pays étranger, et des sauveteurs s'affairaient devant les caméras pour rapatrier plusieurs corps. Sur l'instant, j'n'ai pas réalisé ce que je voyais. Pour un gosse de douze ans, y'avait pas de lien logique entre ça et nos parents ; je n'savais même pas dans quel pays ils se trouvaient à ce moment-là. Il a fallu que ma sœur prenne tout sur ses épaules du haut de ses vingt ans, qu'elle me fasse m'asseoir pour avoir cette discussion qu'aucune grande sœur ne voudrait jamais avoir avec son p'tit frère. « Riley, papa et maman ne vont pas revenir de voyage. ».

Leur avion s'était scratché en Inde. Je n'ai pas connu les détails tout de suite, seulement assez récemment : ils sont morts dans leur sommeil, ça aurait été quasiment immédiat et indolore. Pas de truc trash du genre asphyxie longue et douloureuse, ou quoi que ce soit. Leurs corps ont été rapatriés à Québec presque plus de trois mois après l'accident, pour des raisons légales : l'enquête n'avait pas encore touché à son terme et on ne savait pas pourquoi leur avion avait dévié de sa trajectoire. La possibilité d'un accident météorologique a été évoquée, mais reste assez faible d'après les enquêteurs. La vérité qu'arrive pas à digérer ma sœur, c'est qu'on n'sait pas, et qu'on saura sans doute jamais.

Mes parents étaient plutôt à l'aise niveau argent, mais de là à les descendre à l'étranger ? Je l'ignore. On n'était pas à même de se plonger dans leurs affaires tout de suite. Tout ce qu'on savait, c'était qu'on allait devoir se débrouiller à deux. Pas d'aide d'une tante lointaine qui ressurgirait soudain : Shella est devenue ma tutrice légale, avec tout ce que ça implique. Elle s'est débattue avec le notaire pour les modalités de l'enterrement, mais aussi pour la suite. Papa et maman étaient tous les deux des ingénieurs de renoms, qui travaillaient depuis leur sortie d'fac pour une grande entreprise de cybernétique, alors ma sœur était sûre qu'ils ne nous auraient pas laissés sans rien. Mais l'héritage qui aurait pu nous sortir d'affaire a été en grande partie détourné grâce à une faille juridique, et nous n'avons touché qu'une part minime. C'était suffisant pour un moment, mais envisager un cursus plus long ou des études à l'étranger était devenu plus compliqué, alors elle a préféré mettre ses rêves de côté l'temps que je grandisse. Merci, Shell'.

Et puis nous voilà, près de dix ans plus tard. Deux paumés qui vivent leur vie. J'n'ai pas à me plaindre à mon sens : nous n'coulons pas sous l'or, mais on vit bien, on n'est pas à plaindre. Shella dit toujours que j'n'avais pas de raison d'arrêter mes études aussi brusquement, avec les notes dont j'écopais, mais je ne regrette pas. Peut-être que plus tard, quand j'aurai son âge, j'me dirais que j'ai pris cette décision trop à la légère, et que j'vais regretter jusqu'au bout. Mais j'pars du principe que c'est comme ça que j'vis le mieux pour l'instant.

Comme dit plus haut, c't'en livrant des pizzas qu'j'ai commencé à sympathiser avec les sdfs. Avant, j'étais M. / Mme. Tout-le-monde. C'que j'entends par là ? J'étais de ceux qui leur lancent des regards gênés, osant parfois donner une pièce à ceux qui faisaient la manche, mais craignant qu'aussitôt, tous les suivants m'en réclame. Puis, je n'sais pas, ça a changé. Grand Jeanjean a été le premier à vraiment m'interpeller. Avec son beau visage émacié et sa barbe naissante qu'il essayait de garder clean pour ses « dates ». J'l'ui ai demandé ce qu'il entendait par là, il m'a répondu qu'il était gigolo, et qu'les femmes qui v'naient le voir préféraient les gars un peu soignés. J'te jure, j'l'ai pris pour un énervé sur l'coup ! Puis on n'a partagé une pizza refroidie un soir d'hiver où ma moto m'a laissé en rade, et depuis, j'lui rends visite le plus souvent possible. Un bon gars, Grand Jeanjean. Par contre, ses joints dégueulasses, non merci.

J'me suis pris d'affection pour ces gens. Ça m'est arrivé de proposer mon aide à la soupe po', mais c'est pas le même contact que d'les voir directement, de leur parler seuls à seuls et d'essayer de les comprendre, plutôt que d'juste leur distribuer une ration comme on l'ferait à des prisonnier. J'remets pas en cause ce service rendu, en fait j'pense même que c'est très bien. Simplement, y'a pas la moitié d'entre-eux qui s'y rend, alors j'vois pas d'mal à aller jusqu'à eux et leur porter un truc un peu plus sympa à se mettre sous la dent qu'un liquide insipide et visqueux.


Derrière l'écran

PSEUDO : Kaban ou marvy
ÂGE : bientôt les vingts, bouhouhou
OÙ AS-TU CONNU HUMAN OUTSIDE ?  censored
AVATAR : Fanart de Suga / Agust D par Uta_kp (twitter) / Notcypherwork / Renkart / Yeoongi (je mets tous les artistes que je pense utiliser, comme ça...)
UN PETIT MOT ? Hâte de voir ce que ça va donner !
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Allez !

Mails : 9
Double-compte : R.A.S
Surnom : Dem
Emploi/loisirs : Ambulancier, secouriste, bénévole ...
avatar
Ven 24 Aoû - 12:57
BIENVENUUUUE !
Riley est tellement adorable omg, je l’aime déjà. Je trouve très parlant le fait qu’il cherche à apprendre des erreurs des autres en les écoutant, qu’il veuille les rassurer ou les protéger... Il me fait énormément penser à Demetri comme je le vois adolescent, alors je sais d’avance qu’ils s’entendraient bien ! (Même qu’un lien serait pas de refus hehe)

M’enfin, j’arrête de m’égarer. Bon courage pour ta validation ❤️
Mails : 54
Surnom : Tom, Tommy
Emploi/loisirs : SDF - Sans emploi
Portrait robot : • Parfois camé.
• Souvent paumé.
• Musique en tête, l'Esprit en miette.

Fredonne en #e00030
avatar
Ven 24 Aoû - 18:28
Bienvenue officiellement !
Riley est trop kiki, j'ai hate de le croiser inrp (parce qu'on va se croiser, c'est obligé tu vois ?). Adorable personnage, à voir comment il évolue ensuite au contact des autres.
Sinon, ta fiche se lit hyper facilement et le ton employé est agréable et fait sourire.
Bref, je te souhaite une bonne validation et tu m'embetes dès que possible pour un potentiel lien/rp/c'quetuveux un jour, okey ?
Du love ♥️




A Fleur de Cœur
« Il faut qu’on se noie encore une fois Dans les nuits fauves Et les grands soirs Qu’on récupère un peu d’espoir. » Fauve - 4000 Iles ©.bizzle
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 10
Surnom : Starlette des rue
Emploi/loisirs : Livreur à plein temps / Photographe insolent
Portrait robot : Un masque de chieur pour cacher ses incertitudes et son trop plein d'envie d'aller vers les autres.

Un appétit sans bornes pour l'inconnu.

Un appétit sans bornes tout court.

Cheveux qui changent sans arrêt de couleur.

Enthousiaste des poissons et de la vie marine en général.

Joli cœur.
avatar
Ven 24 Aoû - 20:09
D'abord, merci à vous deux. <3

Dem : Alors, maintenant que j'ai eu le temps de lire la fiche de Demetri, ça me touche d'autant plus que tu les compares, ça fait plaisir. <3 ;_; Ils feront de grandes choses s'ils se croisent un jour !

Thomas : En effet, les chances de se rencontrer sont élevées à ce que je vois. check Je dois dire que ce n'est pas pour me déplaire, au contraire ! Tant mieux si la fiche se lit bien, et à bientôt sans doute. Cool
Merci encore.♥️
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 585
Double-compte : Georges Adams/logan Duval
Surnom : L'albatros
Emploi/loisirs : porte-parole d'Espérancia/ magistrat
Portrait robot : - psychologie basée sur l'obéissance
- Très anxieux. Lévres en piteux état, fume.
- prêt à tout pour être enfin reconnu et aimé par sa famille
- incapable d'aimer autrui et soi-même
- conservateur trés croyant
- pense que les androides sont des créatures déviantes
- belle âme au fond qui attend son envol
- homosexuel refoulé
- espére un jour être soigné
- attiré par Antoine Dastre

- Juge en DarkSlateBlue

avatar
Lun 27 Aoû - 15:38
Validation

Lélé est dans la pllaacceeee (Oyeah!)
Je suis heureux de te valider car cette fiche est un sans faute!
C'est une fiche très agréable et doucement drôle à lire (presque tendre ♥️) et Riley a un côté vraiment pipou! J'aime sa relation avec sa soeur et tout ces petits détails que tu as ajouté aux personnages *_*

Léandre et lui se rencontreront peut-être dans la rue alors qu'ils viennent donner et discuter avec des sdfs ♥️ Ton bébé pourra aussi croiser mon Johann Keegan, je suis sur qu'ils s'entendraient bien ensemble!

Bon jeu!


Voilà ! Maintenant tu es validé(e) ! Ton avatar et ton métier ont été ajouté automatiquement aux listes de référencement.

▬ Dans les plus bref délais ton dossier personnel sera créé ICI et tu pourras en faire ce que tu veux (explications).
▬ Si tu n'es pas SDF tu peux aller faire ta demande de logement.
▬ Et comme un androïde a normalement un propriétaire tu peux aller faire un tour sur ce sujet pour te trouver un propriétaire ou un androïde si tu es humain.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP, vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
▬ Pour encourager les membres à s'impliquer dans le développement du forum, la partie secréte où sont gérés les events et les intrigues à venir t'est ouverte -selon ta volonté-. Tu peux ainsi donner ton avis, enrichir les idées ou juste regarder. Il suffit d'en faire la demande par MP à Léandre.
▬ Vous pouvez aussi participer aux différents petits jeux et événement hors IRL dans la partie Animation et gagner des dollars pour avoir des lots!
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 41
Surnom : A'ke
Emploi/loisirs : Chien de garde de Grim
Portrait robot : - Fiche de présentation
- Résumé
- Androïde de type 3
- Parle de manière rudimentaire
- Se nommait anciennement Rex
- Apparence personnalisable
- Obéissance totale à Grim
- Intelligence instinctive et sensorielle
- Impossibilité de planifier sur le long terme
- Éprouve des sentiments humains non simulés
- Capacité d’attaque envers les humains
- À abandonner plusieurs de ses réactions canines programmées
- Déteste les humains

A'ke te parle en #9F8ACE
avatar
Lun 27 Aoû - 23:41
Ha la la la-
C'est vava que les gens sortent dernièrement .W.
Tellement de beauté!

Bienvenue à toi :)
Mails : 16
Surnom : Icare
Age du Montréalais : 71
Emploi/loisirs : Funambule, danseur
avatar
Sam 1 Sep - 1:11
(Coucou, j'ai trop de retard dans ma lecture des fiches alors je t'écris entre parenthèse pour que les autres ne soient pas jalou•x•ses. Bienvenue parmi nous ! J'adore les expressions que tu mets à certains moments, comme "Ce soir, c'est elle la plus belle des étoiles." <3 J'ai hâte de RP avec toi à l'event. Et hâte de voir la réaction de Riley quand il apprendra que le frère d'Icare est un homme-poisson huhuhuhuhuhuhu )


Défi en cours, à réaliser:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 10
Surnom : Starlette des rue
Emploi/loisirs : Livreur à plein temps / Photographe insolent
Portrait robot : Un masque de chieur pour cacher ses incertitudes et son trop plein d'envie d'aller vers les autres.

Un appétit sans bornes pour l'inconnu.

Un appétit sans bornes tout court.

Cheveux qui changent sans arrêt de couleur.

Enthousiaste des poissons et de la vie marine en général.

Joli cœur.
avatar
Sam 1 Sep - 14:33
Akela : C'est full gentiiiiil. Merci merci. <3

Icare : Pareil, trop sympa. T_T Et moi aussi j'ai hâte haha, il va être curieux comme tout. <3
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Personnages :: Identification :: Validés
Donne ta main. - Riley Jones

Sauter vers: