TEASING - Montréal, 2048.

Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement.
C’est la danse des humanités.
De notre société.
Staff
Léandre Luissier - L'Archiviste
DC : Johann Keegan - Logan Duval
Fondateur & graphiste - Présent

Les figures de l'ombre
Nouveautés

▬ 06/18 :Lancement de Human Outside, pour les deux ans du forum ! C'est un grand remaniement qui n'attend plus que vous ♥
Prédéfinis

DATE 3 : Neliya et Odysée
 :: Extérieur :: Events :: Speed dating

Mails : 109
$ : 224
Le Plaisantin
Sam 10 Nov - 15:13


Pour cette troisième rencontre, Thomas et Aramis quittent la grande table.
Le nombre de participants diminue alors que la tension générale augmente ostensiblement.
Les deux personnes qui se rencontrent à présent ressortent chacune d’un date difficile et n’ont à priori rien à se raconter.
Comment cela se passera-il ?
Personne ne le sait et seul l’avenir nous le dira.

Neliya commence.
[Johann a le droit d’intervenir si la situation dégénère ;)]

CECI EST LE DERNIER DATE DE L’EVENT.
Merci aux membres ayant participé ♥️
Mails : 279
Double-compte : /
Surnom : Nel / Lïya
Emploi/loisirs : Detective Privé
Portrait robot : .
A perdu son bras droit Suite à la catastrophe de la AH exposition
Porte une prothèse mécanique apparente
Panique lorsqu'il y a des bruits forts. ne supporte plus les pétards
Détective privé qui retrouve ce que vous avez perdu
Parle en #AE7B15
$ : 3332
Nelïya Fox
Jeu 6 Déc - 21:34
Speed Dating

Son dernier Date lui a laissé un goût amère. Le genre qui vous donne l'impression d'avoir perdu son temps et d'avoir fait perdre celui d'autrui... Cette histoire, quand même la taraude. Elle éveille en elle un sentiment d’insatisfaction qui braque le visage de Nelïya dans une expression contrariée.

La détective inspire, profondément, histoire d'évacuer la tension. Puis lourdement, elle se laisse tomber sur une nouvelle chaise, prêtant à peine un regard sur la personne qui lui fait face.

-Yo. Moi c'est Nelïya. Lance-t-elle désinvolte, peut-être découragé de trouver ici, chaussure à son pied pour lui faire oublier le visage qui la rend si nostalgique.

*A quoi est-ce que je pensais... ?*



Une très courte introduction, mais je voulais surtout poser son sentiment d'après Date 2
Mails : 41
Emploi/loisirs : Nager... nager... nager
Portrait robot : Patient (très patient)
Râleur
Souple et grâcieux (n'est-il pas une sirène ?)
$ : 1094
Odyssée
Lun 10 Déc - 19:27
Encore un peu secoué par ce qui vient de se passer avec Raven, je relève automatiquement la tête en direction de la nouvelle personne en face de moi. L'image du couvert qui s'est dangereusement approché de moi tourne en boucle dans mes programmes, manquant de les faire planter tout à fait. La peur n'est pas un sentiment que j'apprécie. L'approche de mon interlocutrice - Nelïya - est presque brutale. J'opte pour un ton prudent et presque craintif.

- Bonjour, moi c'est Odyssée. Au cas où vous auriez des envies de meurtre sur Androïde, je tiens à préciser que je suis un artilect et que je préfère quitter la table dès à présent plutôt que de me prendre une fourchette dans le coeur. S'il vous plait.

Un soupir, réaction tout à fait humaine, m'échappe, trahissant le fait que mes programmes sont en train de régler le problème induit par ma peur. Je me sens déjà un peu mieux et je parviens même à tenter un petit sourire alors que j'ajoute quelques mots.

- De toute manière, je ne sais pas faire semblant.

A vrai dire, je déteste ça, devoir réfléchir pour paraître "encore plus vrai que nature". Je suis très réaliste, c'est vrai, mais je ne suis pas humain et je ne le serai jamais. Inutile de pousser toutes mes fonctionnalités à bout pour prétendre être fait de chair et de sang. Je n'aime pas ça, et je préfère franchement m'en aller plutôt que devoir affronter une nouvelle situation aussi affreuse que ce "date" avec Raven.

"Tu ne seras plus qu'un peu d'écume sur la cime des vagues" H.C. Andersen


Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 279
Double-compte : /
Surnom : Nel / Lïya
Emploi/loisirs : Detective Privé
Portrait robot : .
A perdu son bras droit Suite à la catastrophe de la AH exposition
Porte une prothèse mécanique apparente
Panique lorsqu'il y a des bruits forts. ne supporte plus les pétards
Détective privé qui retrouve ce que vous avez perdu
Parle en #AE7B15
$ : 3332
Nelïya Fox
Mar 11 Déc - 22:50
Speed Dating

Le ton craintif de son interlocuteur surprend d'abord Nelïya, mais quand il lui énonce la raison de sa crainte, la jeune femme se braque. Un mouvement involontaire, mais prévisible. Une tension lui contracte l'échine alors que sa main organique saisie son bras mécanique.

Un androïde. Ici.

Un androïde si bien fait qu'elle n'a presque pas vue la nuance. Cela lui rappel Kimi. L'enfant androïde qu'elle a d'abord prit pour un vrai...

Il était là, avec elle, le fameux jour. Le jour de l'explosion. Le jour où un androïde a pété un circuit et fait des ravages lors de l’exposition. Le jour où Nelïya a perdu un bras. Kimi était là. Il a explosé aussi... Mais ses parents propriétaires ont juste eu à le reconstruire en se payant le luxe, cette fois, de lui donner une taille en plus, comme pour simuler sa croissance. Petit Kimi est devenu grand et pendant ce temps là, Nelïya pleurait son membre amputé...

Ce jour pour elle, a tout changé. Elle qui avait toujours toléré la présence des androïde, acceptant docilement, qu'un jour viendra où on leur accordera des droits humains, par compassion ou par connerie humaine, la voilà devenue de plus en plus réfractaire à leur développement...  

Et voilà qu'elle tombe sur un androïde, en plein speed dating. Sa mâchoire se contracte.

-Si tu es un androïde, je peux savoir ce que tu fous là. Les speed dating concerne les humains qui cherchent à nouer des relations. Vous, vous n'avez pas de sentiments. Ta place n'es pas ici. Tranche-t-elle, alors qu'elle serre sa prothèse à en faire pâlir ses jointures.




U
Mails : 41
Emploi/loisirs : Nager... nager... nager
Portrait robot : Patient (très patient)
Râleur
Souple et grâcieux (n'est-il pas une sirène ?)
$ : 1094
Odyssée
Sam 15 Déc - 22:31

- Ta place n'est pas ici.

Ah ! Je suis totalement et absolument d'accord avec ça. Vraiment. C'est exactement ce que je me répète depuis le début, ce que tous mes programmes me crient, ce que tous mes circuits ressentent. Je ne suis PAS DU TOUT là où je devrais être. Et cette fois, ce que mon cerveau artificiel me propose, c'est l'ironie.

- Ah, vous aussi vous avez remarqué ? Je suis un artilect sirène. Ma place est dans un bassin du Biodôme, à m'occuper des poissons et des mammifères marins, pas à essayer de comprendre ce que je fiche ici entre un garçon qui veut retrouver celui qu'il aime, quelqu'un qui tient vraiment à me planter une fourchette dans l'oeil et vous qui n'avez pas l'air plus ravi d'être face à moi.

Je déteste cette étrange sensation qui clignote en moi, celle de l'incertitude, de l'incompréhension et de l'impuissance. Je ne comprends pas ce qui m'entoure et je ne sais pas comment réagir. Je ne suis pas en terrain connu, je n'ai pas de temps d'adaptation, pas d'informations pour m'aider, rien du tout. Seulement l'hostilité de ces gens face à moi.

- Croyez-moi, je donnerai n'importe quoi pour être ailleurs. Pour retourner au Biodôme là où je sais que je suis à ma place. Loin de cette incompréhensible mascarade humaine qui ne rime à rien et où, au lieu de chercher l'affection, les gens cherchent le conflit. Je n'ai vu personne d'heureux, ici.

Même pas le garçon au prénom de mousquetaire, qui a pourtant été le seul à faire preuve d'un peu de sympathie. J'aimerais beaucoup pouvoir le retrouver, même si je doute qu'il serait ravi de se retrouver avec un artilect mal à l'aise dans les pattes. Fatigué, je regarde Neliya.

- Vous aussi vous allez essayer de me poignarder avec une fourchette ?



"Tu ne seras plus qu'un peu d'écume sur la cime des vagues" H.C. Andersen
[/color]


Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 279
Double-compte : /
Surnom : Nel / Lïya
Emploi/loisirs : Detective Privé
Portrait robot : .
A perdu son bras droit Suite à la catastrophe de la AH exposition
Porte une prothèse mécanique apparente
Panique lorsqu'il y a des bruits forts. ne supporte plus les pétards
Détective privé qui retrouve ce que vous avez perdu
Parle en #AE7B15
$ : 3332
Nelïya Fox
Mer 26 Déc - 17:42
Speed Dating

Boum... Boum... Boum. Dans sa poitrine, le coeur de la détective accélère sa cadence. Il bat à en faire rougeoyer le fer que porte son sang. La colère grimpe, comme la chaleur qu'elle sent lui monter aux joues. Elle s'interdit la compassion pour cette machine alors que ses poings se ferment. A gauche ses muscles se tendent, à droite les pistons se contractent.

"Ne pas être ravie" : c'est un jolie euphémisme pense La jeune femme qui sert les mâchoires à s'en fêler l’émaille.

Elle ne comprend rien à ce tas de ferraille. Qu'est-ce qu'il fout là ? Lui-même n'a pas l'air de le savoir. S'il savait que sa place n'était pas là, pourquoi, Diable, son métallique postérieur, est-il vautré sur cette putain de chaise ?!

Ses narines se dilatent, comme les naseaux d'un taureau prêt à lancer sa charge alors que la machine lâche un désinvolte :

"...au lieu de chercher l'affection, les gens cherchent le conflit. Je n'ai vu personne d'heureux, ici."

dont la vérité gifle la jeune femme avec dureté. Elle en a presque oublié de respirer.

-Les androïdes n'ont aucune affection à donner. Affirme-t-elle en le fusillant du regard, mais c'est sans compter le cynisme du de fishman qui ajoute "Vous aussi vous allez essayer de me poignarder avec une fourchette ?"

Les yeux s'ouvrant sous la surprise et l'effarement devant tant impertinence Nelïya bondit sur ses jambes. Elle fulmine.  

-Ouais, c'est une bonne idée ça ! Crache-t-elle C'est pas comme si ça pouvait te faire vraiment mal, tas de ferrailles !
Autour d'eux, les discussions semblent s'être arrêtées, à moins que ce soit les battements furieux dans les oreilles de Nelïya qui l'empêchent de percevoir le bruit ambiant ?
Qu'importe, car l'hésitation ne la prend pas alors qu'elle jette son bras en avant pour saisir l'androïde par le col d'une main alors qu'elle projette son poing métallique vers ce visage fictif.

Finalement, elle se passera de la fourchette.  



Mails : 41
Emploi/loisirs : Nager... nager... nager
Portrait robot : Patient (très patient)
Râleur
Souple et grâcieux (n'est-il pas une sirène ?)
$ : 1094
Odyssée
Jeu 24 Jan - 10:11

Le choc est rude et, immédiatement, tous les capteurs de mon visage se mettent à hurler leur signal d'alarme, m'étourdissant complètement. Je n'ai pas le réflexe de riposter, je ne suis pas programmé pour ça. Une inquiétude m'envahit : et si mon visage était endommagé ? Je ne tiens pas à ressembler à une vieille casserole cabossée, cela ferait de la peine à Papa. L'émotion qui me vient ensuite est étrange, comme une sorte de malaise à l'idée de ma présence ici. C'était une bêtise. Je crois que j'ai du remord, ou de la culpabilité. Mon cerveau artificiel tourne à toute vitesse pour déterminer la nouvelle action à faire, quand mes yeux s'arrêtent sur une personne qui s'approche.

RECONNAISSANCE EN COURS
VISAGE IDENTIFIE
RAVEN ASTON

Et immédiatement, ce sont de nouveaux signaux d'alerte qui se déclenchent, me poussant à me lever précipitamment.

DANGER ! DANGER ! DANGER !

D'un seul coup, je me retrouve debout, la table entre la menace et moi. La peur affole mes processeurs et mon regard endommagé cherche désespérément une solution, quelque chose. Un autre visage l'accroche et nécessite lui-aussi un petit temps de réaction. Papa va avoir des réparations à faire.

RECONNAISSANCE EN COURS
VISAGE IDENTIFIE
ICARE PETIT FRERE

Cette fois, mes alarmes se calment. Icare est un ami. C'est mon petit frère. Il faut que j'aille jusqu'à lui. Mon cerveau fonctionne plus lentement mais n'a pas lâché. Je recule de quelques pas, puis je calcule un itinéraire qui me permette de passer le plus loin possible de la menace grandissante représentée par Neliya et Raven, puis je me mets en marche.

ALLURE = COURSE

J'arrive près d'Icare et je tends la main pour prendre la sienne.

- Nous devons partir ! Je commence à tomber en panne et nous sommes en danger. Viens, rentrons à la maison, Papa va s'inquiéter !



"Tu ne seras plus qu'un peu d'écume sur la cime des vagues" H.C. Andersen
[/color]


Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 279
Double-compte : /
Surnom : Nel / Lïya
Emploi/loisirs : Detective Privé
Portrait robot : .
A perdu son bras droit Suite à la catastrophe de la AH exposition
Porte une prothèse mécanique apparente
Panique lorsqu'il y a des bruits forts. ne supporte plus les pétards
Détective privé qui retrouve ce que vous avez perdu
Parle en #AE7B15
$ : 3332
Nelïya Fox
Mar 29 Jan - 19:50
Speed Dating

Métal contre métal, ça en fait du boucan. Le choc a vibré dans sa prothèse et la sensation est remontée jusqu'à son épaule. Ce n'était pas douloureux. C'était... Satisfaisant.

La tronche de la machine aussi valait le détours. C'est peut-être la seule bonne raison qui explique qu'on leur donne un visage si humain, à ces boite de conserve : la satisfaction de voir leur tronche se décomposer quand ce qu'ils cherchent leur tombe dessus.

Après la surprise vient la peur. L'exactitude des traits perturbe un peu Nelïya... C'est qu'une machine se rappel-t-elle. La peur est humaine. Juste humaine.

Elle le voir détaller.

-La prochaine tu y réfléchira à deux fois avec d'ouvrir ton clapet. Aboie-t-elle. Fallait pas la chercher. Fallait jamais la chercher...

Le corps encore tendu par l'émotion, Nelïya a le souffle court. Sa vision est toujours braqué sur l'androïde qui a filé... Elle ne voit pas le froid qui est tombé autour d'elle. Perçoit à peine les chuchotements choqués qui bourdonnent. Elle reste là, plantée, le regard haineux comme un chien méchant grognant derrière un grillage.

-Madame. Je vais devoir vous demander de quitter cet événement.
Lance une voix. La détective sursaute et jette un regard à la personne qui lui a fait cette demande. Une grande black qui croise les bras pour avoir l'air plus impressionnante encore. Neliya prend conscience qu'elle est devenue une sorte d'attraction. Que les regards se sont posées sur elle. La solitude se referme sur elle. Seule contre tous ? Songe-t-elle en reculant très légèrement.

-C'est ce foutu Androïde qui m'a provoqué. Il l'avait pas volé. C'est à lui que vous auriez dû interdire l'accès à cet événement, comme aux autres androïdes. Ils n'ont pas leur place ici... On est à un speed dating, et à ce que je sache ça intéresse personne de faire ami-ami avec un putain de grille pain. Encore moins de se le baiser. Gronde-t-elle, venimeuse.





Mails : 27
Surnom : Icare
Age du Montréalais : 71
Emploi/loisirs : Funambule, danseur
$ : 554
Icare
Sam 2 Fév - 15:55
Quelqu'un frappe Odyssée. Quelqu'un use de violence contre lui. La femme qui parle avec moi est réticente à l’interraction et se lève. Mes programmes analytiques… Je… Je ne comprends pas. Pourquoi les gens propagent des comportements négatifs ?

Le choc est rude, et toute ma RAM se met à hurler des signaux d'alarme. Ma position passe de assise à debout, mais je ne me déplace pas. Que faut-il faire dans un cas comme cela ?
Une partie de mes algorithmes moraux indiquent qu'il faut laisser l'humaine agir, car c'est la règle. Les humains sont supérieurs aux Androïdes. Ils font ce qu'ils veulent. Une autre partie de mes algorithmes arrivent sur le résultat #immobiliser l'individu#. Impossible de laisser Odyssée se faire casser.

Heureusement, mon frère s'éloigne en courant de son agresseuse. Il attrape ma main. Alors que l'autre lui crie des menaces. Je laisse mon frère m'entraîner loin d'elle. Mes mouvements se calquent sur les siens. Cette sorte de pilotage automatique me laissent analyser la situation.

“Nous devons partir ! Je commence à tomber en panne et nous sommes en danger. Viens, rentrons à la maison, Papa va s'inquiéter !”

Les mots d'Odyssée sont lus en boucle. Je comprends que la phrase “Papa va s'inquiéter” ne concerne pas que Papa. Odyssée aussi est inquiet. Ma main se serre autour de la sienne. Je serre sa main.

Ma course ralentit jusqu'à nous arrêter. Je regarde mon frère et lui sourit.

“Tu n'es pas cassé.”

Je lâche sa main et l'enlace. Mes ailes se referment lentement sur nous.

“Tout va bien.”

Nous sommes toujours dans le parc, encore près de tous les participants du speed-dating. Je réfléchis à comment nous éloigner vite si d'autres personnes deviennent violentes.

“Tout va bien.” Je répète la phrase. Tout va bien c'est le scénario que je voudrais, pas une vérité générale. Est-ce que c'est mentir ?


Défi en cours, à réaliser :
Placer "un petit ange parti trop tôt" dans un RP

Parole : color=#006600
##Pensée## : color=#009900

Oui, ceci est une memo-signature ;) (hâte d'écrire "acheter du pain" sur un contrat de travail)
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 68
$ : 1372
Raven Aston
Mer 6 Fév - 15:35
Raven croise les yeux d’Odyssée. Elle croit y discerner une lueur de peur, un regard rempli d’effroi. Vrai ou non, la libraire ne se pose pas la question ; un sourire carnassier étire ses lèvres, tandis qu’elle observe l’androïde rejoindre l’angelot. Elle ne distingue pas le sens de leurs paroles, mais note que les deux robots se connaissent. Leur créateur ne peut être qu’un pauvre fou.

Elle hésite à leur courir après, mais reste plantée au milieu du parc. Elle les toise, fixe leurs réactions étranges, leur besoin urgent de s’éloigner. Les voilà au moins d’accord sur un point : elle ne se sentira bien que quand tous ces robots auront déguerpi.

Raven reporte son attention sur la brunette, apostrophée par une grande black, aux sourcils froncés. Elle se rapproche, les mains en poche, l’air désinvolte. Lorsqu’elle écoute la réponse de la candidate, pleine de hargne et d’audace, elle ne peut s’empêcher de ricaner. Sérieux, pourquoi ne s’est-elle pas retrouvée face à cette demoiselle ?

- Elle a raison, clame Raven en foudroyant la baraquée du regard.

Aussitôt, son cœur s’emballe. Une partie d’elle adore ces altercations, une autre préférerait rester au calme, loin de toutes ces agitations. Elle sait que tout le monde les regarde désormais ;  elle a une bonne carte à jouer.

- Franchement, qu’est-ce qui vous plaît, à vous tous ? demande-t-elle en embrassant tous les candidats du bras. Vous trouvez ça normal ? Avez-vous déjà oublié la RH Expo ? tonne-t-elle. Moi, je n’ai pas oublié la peine que ces tas de ferraille ont engendrée. Et vous voulez les mettre dans votre lit ? Ah ! ricane-t-elle. Je connais des appareils bien plus performants et moins dangereux.

Les bras de la black se sont déliés, la libraire sait qu’elle n’a plus beaucoup de temps avant qu’on la mette dehors. Elle pose sa main sur l’épaule de la brunette et d’un geste du menton, lui propose de s’éloigner.

- Je crois que nous n’avons plus rien à faire ici.

Elle laisse ses doigts courir sur le bras métallique de la brune avant de retirer sa main. Cette fille a pu subir toute sorte d’accidents pour bénéficier d’une telle prothèse, mais Raven est persuadée qu’un robot en est la cause. Elle chasse ses mauvais souvenirs et secoue la tête.

- Au fait, j’m’appelle Raven.
Mails : 279
Double-compte : /
Surnom : Nel / Lïya
Emploi/loisirs : Detective Privé
Portrait robot : .
A perdu son bras droit Suite à la catastrophe de la AH exposition
Porte une prothèse mécanique apparente
Panique lorsqu'il y a des bruits forts. ne supporte plus les pétards
Détective privé qui retrouve ce que vous avez perdu
Parle en #AE7B15
$ : 3332
Nelïya Fox
Sam 9 Fév - 0:07
Speed Dating

Oppressée par la foule observatrice, Nelïya sent son souffle accélérer. Elle se sent en minorité, jusqu'à ce que jaillisse un "Elle a raison" à ses côtés. Surprise, la détective reste interdite et observe son soutien avec soulagement.  

Ne pas être seule l'aide à reprendre contenance. La fouge de la jeune femme qui l'épaule se communique et Nelïya se sent presque partante pour un deuxième round. Elle se dit que si la "vigile" porte la main sur l'inconnue, alors elle est prête à sauter dans la mêlée...

Heureusement, si la détective est du genre à frapper d'abord, pour réfléchir et regretter ensuite, la nouvelle intervenante, elle, a plus de jugeote et lui glisse un :

Je crois que nous n’avons plus rien à faire ici.


En posant sa main sur l'épaule de Nalïya. Ce contacte, la détective le perçoit comme léger... La faute au fait qu'elle ai refusé une greffe sensorielle trop précise... Impensable pour elle de transformer sa prothèse en un membre trop réaliste qui lui aurait fait oublier sa véritable nature. Pas de peau synthétique et des sensation sous évaluées... C'est le prix qu'elle a fixé pour ne jamais oublier.

D'un hochement de tête, elle valide la remarque de sa "sauveuse", puis la suit, silencieuse.
Il faut qu'elle remette ses idées en place et ces sentiments en ordre, ainsi laisse-t-elle glisser un silence avant de répondre.  

Enchantée... Moi c'est Nelïya. Mes amis m'appellent plutôt Nel. glisse-t-elle avec un demi-sourire pour accompagner ses propos.

Merci... Ajoute-t-elle, dans un souffle un peu timide. Elle a enfoncé ses mains dans ses poches. La rage bouillonne encore suffisamment pour qu'elle sente l’émotion lui étreindre la voix.

J'ai vraiment cru être seule contre tous... Ajoute-t-elle, le regard tombant.
   
Pendant un moment... J'ai eu l'impression que c'était moi le monstre. Confesse-t-elle.



Mails : 68
$ : 1372
Raven Aston
Lun 11 Fév - 18:40
Raven hausse les épaules lorsque Nel la remercie. La brunette semble se calmer, même si sa voix tressaille encore un peu. La libraire la laisse respirer et s’allume une cigarette. Son cœur bat trop vite, quelques inspirations de fumée lui feront le plus grand bien.

Elle s’apprête à proposer une clope à la jeune femme, lorsque celle-ci se confesse. Raven arque un sourcil, intriguée par de tels propos puis secoue la tête. Les convictions de Nel flanchent un peu, comprend-t-elle. Elle n’est pas encore certaine du camp à choisir, n’a pas assez confiance en elle.

- T’es pas un monstre, ma grande, répond la libraire.

Elle prend quelques secondes pour tirer sur sa cigarette et expirer une longue bouffée.

- T’es un être humain, c’pour ça que t’as craqué. Les robots ne craquent pas, parce que ce sont des monstres.

Elle passe une main dans ses cheveux et reprend sa marche. Elle n’aime pas rester debout, ses jambes la poussent à avancer, à se délier. Et puis, elle préférerait s’éloigner définitivement du speed dating.

Raven désigne le bras mécanique du menton et sourit.

- C’était un joli coup.

Elle dévisage Nelïya et hésite quelques secondes. C’est la première fois qu’elle se sent proche de quelqu’un qui partage ses convictions. Certes, elle considère Morgane comme une amie, mais elle est avant tout sa supérieure et surtout, celle qui la pousse à faire de nouvelles rencontres, à « sortir de son trou. » Elle avait bien rencontré Esha au Dénicheur, mais si Raven l’avait appréciée, elle savait qu’elles n’étaient pas toutes les deux sur la même longueur d’ondes. Nel, c’est différent. La jeune femme lisait dans ses yeux la même peur qu’elle voyait devant son miroir.

- Raven Aston, c’est mon nom complet. Si jamais tu te décides à refaire craquer tes jolis doigts mécaniques, préviens-moi, ajoute-t-elle, un sourire en coin.

Elle lui offre un bref signe de la main avant de la fourrer dans la poche de son perfecto en cuir. Alors qu’elle traverse la rue en jouant avec son briquet, elle espère secrètement revoir la brunette. Après tout, il est temps qu’elle sorte de sa coquille, de passer à du concret. Si elle veut éradiquer quelques robots, elle aura besoin d’alliés. Ou mieux, d’amis.

Elle sifflotait lorsqu’elle ouvrit la porte de son appartement.

[Fin de l'event pour Raven, je pense qu'il était inutile de poursuivre, elle en avait vu assez (et vous l'aviez assez vue xD)]
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Extérieur :: Events :: Speed dating
DATE 3 : Neliya et Odysée

Sauter vers: