TEASING - Montréal, 2048.

Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement.
C’est la danse des humanités.
De notre société.
Staff
Léandre Luissier - L'Archiviste
DC : Johann Keegan - Logan Duval
Fondateur & graphiste - Présent

Les figures de l'ombre
Nouveautés

▬ 06/18 :Lancement de Human Outside, pour les deux ans du forum ! C'est un grand remaniement qui n'attend plus que vous ♥
Prédéfinis

DATE 3 : Raven et Icare
 :: Extérieur :: Events :: Speed dating

Mails : 97
$ : 156
avatar
Sam 10 Nov - 15:27


Pour cette troisième rencontre, Thomas et Aramis quittent la grande table.
Le nombre de participants diminue alors que le risque de colère de notre jeune libraire augmente d’encore un cran face à la nature robotique de son nouveau date. Tout ça risque de péter à moins peut-être que la naiveté de l’Ange soit source d’attendrissement et de remise en question?
Personne ne le sait et seul l’avenir nous le dira.

Raven commence.
[Odysée a le droit d’intervenir si la situation dégénère ;)]

CECI EST LE DERNIER DATE DE L’EVENT.
Merci aux membres ayant participé ♥️
Mails : 59
$ : 1124
avatar
Mer 5 Déc - 15:36
Raven finit à peine sa cigarette que le tour suivant reprend. L’animateur annonce qu’il s’agit du dernier. Pas trop tôt pour la jeune libraire qui n’en mène pas large. Ses tremblements se sont estompés, mais pour combien de temps ?

Elle prend le temps avant de s’asseoir à sa nouvelle place. Elle inspire et expire, répète plusieurs fois la procédure. Morgane lui a appris ce « petit truc » lorsqu’un androïde est entré dans la librairie, quelques jours seulement après avoir embauché Raven.

Elle se sent mieux et se dirige vers sa chaise sous le regard fixe d’un des organisateurs. Oh, ça va ! Elle pouvait bien prendre quelques secondes, non ? Il n’empêche, elle se sent ridicule et baisse la tête  avant de s’installer. Pour cette raison, elle n’a pas prêté attention à son troisième rendez-vous de la journée. Lorsqu’elle relève les yeux, elle croise un visage fin à la peau mat et aux yeux verts qu’elle trouve tout à fait charmant. Le jeune adulte respire la gentillesse et un pâle sourire se dessine malgré elle sur ses lèvres. Puis, du coin de l’œil, elle voit la paire d’ailes qui dépasse de son dos et Raven grimace. Elle lutte de toutes ses forces pour ne pas se relever, mais effectue un mouvement de recul évident.

- J’ai eu droit à un gay et deux robots. C’est quoi ce speed dating de merde ? crie-t-elle à l’un des membres organisateurs.

Son visage est déformé par la haine et la peur, ses doigts jouent nerveusement avec le briquet qu’elle maintient en poche.

- Qu’est-ce que tu viens foutre à un speed dating alors que tu ressens rien, toi ? crache-t-elle à l’attention de l’angelot.
Mails : 25
Surnom : Icare
Age du Montréalais : 71
Emploi/loisirs : Funambule, danseur
$ : 474
avatar
Dim 23 Déc - 2:01
Le programme Curiosité sollicite encore vigoureusement mon attention. L'homme que je viens de laisser à la table n'a pas recensé suffisamment d'informations. Mais j'ai été appelé à une nouvelle table pour discuter avec une nouvelle personne. Je vais pouvoir lui demander. Papa sera fier de mon apprentissage.
Je souris à la femme en face de moi. Elle est humaine. Ses cheveux sont courts, sa peau blanche. Elle n'a pas l'air très contente. Elle crie. J'arrête de sourire et je regarde autour de moi, avant de reposer mes yeux sur elle et de hocher la tête. Montrer des signes allant dans son sens devrait soulager son ressenti négatif. Les humains aiment que d'autres gens partagent leur opinion, d'après ma base de données.
Elle me pose une question spécifique à ma nature. Je lui réponds :

"Bonjour, je m'appelle Icare, je suis un Androïde. Et j'aimerais comprendre ce que c'est l'amour."

Je souris. Ses émotions transparaissent beaucoup sur son visage. Elle doit ressentir plein d'émotions. C'est donc une personne très bien placée pour parler de sentiments, déduis-je.

"Vous pouvez me montrer s'il vous plaît ?"


Défi en cours, à réaliser :
Placer "un petit ange parti trop tôt" dans un RP

Parole : color=#006600
##Pensée## : color=#009900

Oui, ceci est une memo-signature ;) (hâte d'écrire "acheter du pain" sur un contrat de travail)
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 59
$ : 1124
avatar
Lun 24 Déc - 14:11
Cet androïde n’a décidément rien d’humain. Pas seulement parce qu’il a des plumes, mais également parce que ses réactions sont programmées et n’ont rien de naturel. Peut-être est-ce là un plus vieux modèle ? Étrangement, Raven le tolère un peu plus qu’Odyssée : ce robot-là n’est pas une pâle copie d’un mortel, non, c’est un bel et bien un objet. Pas un mensonge sur pattes, non. Pour autant, la libraire sait qu’il n’en reste pas moins dangereux.

- Non, je ne peux pas te montrer ça, réplique-t-elle sur un ton sec. Tu ne peux pas comprendre et d’ailleurs, tu n’en as pas besoin. T’es incapable d’aimer, ma pauvre machine.

Ce speed dating est une farce. Morgane va l’entendre !

Elle évite de dévisager Icare et frotte nerveusement ses mains sur son jean. Ses ongles bleuissent sous le tissu, mais elle n’en a cure. Elle a l’impression d’être une petite fille prise au piège dans un manoir hanté qui attend que l’attraction se termine. Raven sait que le dernier tour vient de commencer ; il faut tenir, faire un effort. Penser à Morgane lui rappelle qu’elle s’était promis de changer de comportement en public, de se calmer sans piquer de nouvelle crise. C’est plutôt raté, se dit-elle, mais au fond, elle n’a pas transpercé Odyssée – il n’aurait quand même pas eu mal, mais bon… – et elle n’a pas retardé le déroulement de l’événement. Par contre, si elle déchaîne sa haine contre l’angelot, elle aura vraiment tout gâché.

Elle observe les ailes d’Icare et apprécie le travail effectué sur les plumes. C’est joli et elles semblent douces.

- Tu connais ton créateur ? demande-t-elle de but en blanc.

Elle ne sait même pas s’il lui a parlé pendant qu’elle était plongée dans ses réflexions, mais tant pis. Il devrait bien connaître la réponse à sa question et elle pourrait en apprendre plus sur ces savants fous. L’homme qui a conçu ce robot est doué, mais de quel droit lui a-t-il donné forme humaine ? Est-ce lui qui l’a envoyé ici ? Désire-t-il que ses créations apprennent les sentiments, les émotions ? Raven offre un sourire au candidat pour le mettre en confiance. Finalement, ce speed dating pourrait lui être utile…
Mails : 25
Surnom : Icare
Age du Montréalais : 71
Emploi/loisirs : Funambule, danseur
$ : 474
avatar
Ven 28 Déc - 3:13
La femme en face de moi semble peut connaître les Androïdes.

"Ah si si si je peux aimer, si je me fie à la définition du dictionnaire. Prendre soin de quelqu'un, faire attention à son bonheur, toujours être là pour lui... Mais le dictionnaire ne fait parfois que fixer une subjectivité me dit mon papa. Que l'amour ça se partage avant tout. Alors je demande à des humains de partager leur ressenti. C'est pour ça que j'aurais aimé que vous me fassiez une démonstration."

C'est la façon principale dont je reçois des mises à jour. Peut-être que cette upgrade pourrait me servir à mieux comprendre papa et l'aider à avoir du bonheur. Mais l'acheminement des datas d'apprentissage semble compromis. En effet, mes yeux ont observé et analysé divers signes de gêne durant mes paroles. J’entame un geste du bras pour poser ma main sur les siennes. Mais l'attitude de la femme change avant que j'aie le temps de débuter le réconfort. J'interromps mon geste initial et le modifie pour le terminer en posant mon bras sur la table. Elle regarde quelque chose légèrement derrière le tronc de mon corps. J'effectue des calculs pour déterminer qu'elle regarde mes ailes. Je souris. La probabilité qu'elle aime les oiseaux change son indexation, de ##inconnu•e•s## à ##personnes de valeur##.

J'ai déjà détecté que c'est un bug, mais ses conséquences sont cohérentes avec la création d'émotions classées positives, que je dois créer. J'ai donc archivé chaque alerte concernant ce bug, sans envoyer de rapport à mon père. Je souris, et potentiellement elle aussi dans peu de temps. Et alors elle pourra exprimer ce qu'est l'amour selon ses critères.

Mais les prédictions s'avèrent erronées. Elle n'émet aucun signe extérieur de bonheur et pose une question. Je réponds.

"Oui, c'est mon papa. Enfin vous les humains vous diriez plutôt 'mon propriétaire'. Mais pas lui."

Curiosité change de focalisation. Pour prodiguer du bonheur à la jeune femme il faut d'abord posséder quelques informations afin de mieux cerner sa personnalité.

"Comment tu t'appelles ? On n'a pas eu le temps de finir les présentations. Tu aimes danser ?"

Ma tête dandine presque imperceptiblement et mon regard virevolte le long des courbes de son visage. L'évocation de la danse ou de la musique active toujours en moi des micro-réactions. Souvent, je choisis de les amplifier et je finis par danser.
Pas au moment de ma mise en service. Au début, ces micro-réactions ne se déclenchaient pas.
Alors je mes yeux regardent une mèche de cheveux je perçois du bleu flou quelques mètres plus loin. Un changement de mise au point m'indique que c'est Odyssée, assis à une table avec une autre femme. Elle a une main... Comme nous. Faite de métal. Mes yeux se posent sans que je le décide sur sa bouche, et j'y lis les mots suivants : "Les androïdes n'ont aucune affection à donner". Son regard exprime de la colère. Je fronce les sourcils, et ce n'est pas du mimétisme. J'écoute la réponse de la femme avec qui je parle mais la conversation est désormais une tâche en arrière plan.

##Odyssée...##


Défi en cours, à réaliser :
Placer "un petit ange parti trop tôt" dans un RP

Parole : color=#006600
##Pensée## : color=#009900

Oui, ceci est une memo-signature ;) (hâte d'écrire "acheter du pain" sur un contrat de travail)
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 59
$ : 1124
avatar
Sam 5 Jan - 14:12
- Ouais, et t’as pas compris que je voulais rien partager avec toi, tas de débris, rétorque-t-elle.

Elle n’a même plus envie d’insister. Parler à un animal est rassurant, on sait qu’il ne répondra pas verbalement, mais qu’il nous montrera ses sentiments à sa manière. Parfois, on espère qu’ils nous comprennent, même si des doutes persistent à ce sujet. Parler à un robot est bien différent. Ils pensent comprendre ce que l’ont dit, mais sont à côté de la plaque. Ses réponses sont moins appropriées que celles du chien de mon oncle, pense-t-elle en soupirant. Les androïdes sont pires que tout.

Raven n’est pas surprise qu’Icare nomme son propriétaire « papa ». Certains êtres humains – de plus en plus – se perdent, ne discernent plus le vrai du faux. Elle n’a pas le temps de lui demander le nom exact de son « paternel », les programmes de la machine font leur travail et elle embraye sur des questions propres à leur situation.

- Ça ne te regarde pas. Que veux-tu faire de mes données, hein ?

Elle est écœurée lorsqu’elle aperçoit la tête de l’angelot dodeliner sur un rythme invisible. Ce n’est qu’un jouet.

La jeune libraire observe les yeux de l’androïde et fronce les sourcils. Elle suit son regard, vers la table d’à côté. Son cœur s’emballe de nouveau, lorsqu’elle reconnaît Odyssée. Une belle bande de guignols qu’elle aura rencontrée, aujourd’hui. Une sirène et un ange. Ah ! Pour un peu, elle croirait que Morgane lui a préparé une caméra cachée.
 
La candidate en face de l’androïde est pourvue d’un bras mécanique, mais au vu de ses paroles, elle est humaine. Raven reconnaît bien le venin qui sort de sa bouche, la haine qui brille dans ses yeux noisette. L’intérêt de la jeune femme change de cible et un sourire s’épanouit sur ses lèvres lorsque l’inconnue aux cheveux courts écrase son poing sur la figure d’Odyssée. Sexy. Sans prêter attention à l’angelot, elle quitte la table et s’avance vers ses voisins.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Extérieur :: Events :: Speed dating
DATE 3 : Raven et Icare

Sauter vers: