TEASING - Montréal, 2048.

Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement.
C’est la danse des humanités.
De notre société.
Staff
Léandre Luissier - L'Archiviste
DC : Johann Keegan - Logan Duval
Fondateur & graphiste - Présent

Les figures de l'ombre
Nouveautés

▬ 06/18 :Lancement de Human Outside, pour les deux ans du forum ! C'est un grand remaniement qui n'attend plus que vous ♥
Prédéfinis

Let me buy you a drink, how 'bout a roofie, gin and tonic ? | 100%
 :: Personnages :: Identification :: Validés

Mails : 3
Double-compte : Demetri McLagan
Surnom : Chay, l'aut' con
Emploi/loisirs : Cascadeur spécialisé dans les véhicules
$ : 80
avatar
Mer 9 Jan 2019 - 23:19




NOM : Wolfe
PRENOM : Chayton, Morgan
SURNOM : Chay
ÂGE : 26 ans, né un 27 octobre
METIER/OCCUPATION : Cascadeur spécialisé dans les véhicules
NATIONALITE : Américain

Réfractaire

Caractère & Physique


Hypocrite – Impatient – Sanguin – Séducteur – Borné – Langue de pute

Chayton est quelqu'un d'atypique, on en voit pas souvent deux comme lui. Pas qu'il soit étrange – ce n'est pas comme s'il avait des cheveux colorés ou des vêtements hors norme–, mais plutôt en raison de son maintien fier et de ses tics dignes d'une star de cinéma. Qui d'autre que lui pour se passer une main dans les cheveux en retirant son casque de moto, une moue séductrice au visage ? Les yeux noirs et légèrement en amande, le teint mat et les pommettes hautes, aiguisées, ne sont pas sans rappeler les indiens d'Amérique dont sa famille tire ses origines. Ses lèvres sont pulpeuses, bien que striées d'une cicatrice blanche et parfaitement guérie qui attire tous les regards. Lorsqu'on lui pose des questions quant à sa provenance, il se plaît à embellir l'accident de moto qui en est la cause. Le style de rockeur, les cheveux longs et la cicatrice lui confèrent une allure de bad boy qui plait et dont il s'amuse.

Il drague à tout va et joue quelqu'un qu'il n'est pas. Il dissimule l'incendie qui bouillonne dans ses veines et préfère se montrer enjôleur, contrôler l'autre plutôt que de laisser ses instincts le dominer : parce que Chayton n'est pas quelqu'un de patient ou de sang froid. Il ne peut pas s'exprimer avec ses cris et ses poings, laisser le feu qui le consume s'exprimer sans aucune retenue, alors il ravale tout et il sourit. Il joue au mec détendu pour ne pas perdre l'attention des autres, pour rester au centre de leur monde parce que c'est juste trop bon de se savoir autant de pouvoir sur les autres et de les voir lui céder.

Monsieur est arrogant. Peut-être a-t-il toujours été ainsi ou peut-être est-ce la conséquence de sa popularité grandissante ; reste qu'il se trouve supérieur aux autres et ne le cache pas. C'est un mec cool et sympathique à côtoyer, il se montre assez peu regardant quant à son argent et n'hésite pas à offrir la tournée à ses potes si l'humeur est bonne, mais l'éducation aisée qu'il a eue émerge parfois et il devient facile de le trouver détestable et égocentrique à souhait.  

 

Informations en vrac


• Il est toujours très fier de dire à autrui quand il apparaît dans des films d'action, bien qu'on ne puisse jamais le reconnaître à cause du casque qu'il porte. Comparé à ses parents, il n'a jamais voulu apparaître en tant qu'acteur et, bien qu'il soit apparu dans quelques films en étant enfant, s'est rapidement éloigné de cette branche du cinéma.

• Malgré la condition physique qu'il doit maintenir, Chayton est accroc aux sodas. C'est assurément la boisson qu'il consomme le plus…

• D'un tempérament plutôt explosif, il n'est pas très doué face à la frustration. Il déteste ne pas savoir quelque chose et se fera toujours un devoir de s'informer dès que quelque chose le dépasse. En privé, évidemment, il ne va pas admettre son ignorance !

• Il a toujours adoré bidouiller des véhicules. Petit, il voulait devenir pilote de course ou mécanicien, mais aucun des deux n'était jugé comme étant un métier acceptable par ses parents. En grandissant, il a envoyé balader ces remarques et a participé quelques années à des courses clandestines de dragsters avec un groupe de punks pas trop regardant quant à ses origines.

• Il joue beaucoup de l'influence de ses parents, mais n'apprécie pas qu'on ose le comparer à eux. Il a des relations familiales plutôt tendues …

• Il ne laisse personne manier sa moto à sa place : il s'agit de son bébé et il en prend grand soin.

• Il parle anglais et français. Bien qu'il possède quelques notions d'algonquin, il ne s'en sert jamais…


Avis sur les "faits" de société

Quel est votre regard vis à vis de la société et des humains?
Chayton est assurément privilégié de par sa situation financière. Il peut se permettre de faire presque tout ce qu'il désire sans se soucier des conséquences de ses actes car sa célébrité naissante et l'argent de ses parents le soutiennent ; il ne se remet donc pas souvent en question et se contente de profiter de la vie jusqu'à la lie. Cela ne signifie pas qu'il n'est pas conscient de la difficulté que peuvent éprouver certains, il n'est pas aveugle ! … Simplement qu'il n'en a pas grand chose à faire tant qu'il n'est pas directement touché.

Que pensez-vous de la question des Androïdes ? Considérez-vous plutôt pour, contre ou neutre ? Croyez vous à la légende urbaine des androides doués de conscience? Si oui, pourquoi?  
Pour lui, un androide ne vaut pas mieux qu'un aspirateur, tous deux sont des machines conçues pour s'occuper d'une tâche particulière. Il voit toutefois d'un très mauvais oeil le fait qu'ils commencent à pulluler dans tous les milieux de travail possibles, craignant qu'on préfère bientôt exclusivement les engager pour toutes les cascades qu'il se plaît à accomplir. Après tout, eux ne peuvent pas être mortellement blessés en cas de problème et sont facilement remplaçables … Chayton n'est donc pas contre utiliser un peu de son argent pour soutenir les manifestations bataillant contre leur présence.

Quant à l'hypothèse qu'ils posséderaient une conscience, il n'y croit absolument pas !

Histoire



Les battements de son coeur résonnaient jusque dans ses entrailles, si puissants qu'il n'entendait qu'eux malgré le doux ronronnement émis par le moteur des deux motos. Couché sur la sienne, une rutilante MV agusta rouge, il ne quittait pas du regard les feux de départ.

« J'vais te démonter gamin, alors va pas chialer que j't'avais pas prévenu. » 

À côté de lui se trouvait un autre jeune de son âge, quoiqu'un peu plus proche de la vingtaine que lui. Chayton ne discernait que le reflet agressif qui teintait ses prunelles, son casque et sa combinaison de protection dissimulant tout le reste. Lui offrant un sourire retors, il lui répondit d'un splendide doigt d'honneur avant de se concentrer à nouveau sur les feux : toujours éteints, ils n'allaient toutefois pas tarder à être allumés et il ne voulait pas manquer la moindre seconde. Dès que le feu passerait au orange, il voulait être le premier à allumer les gaz pour bien faire chauffer ses pneus et partir en trombe. La victoire se devait d'être sienne, il le ressentait dans ses tripes.

Le feu vira au orange, il tourna de suite la poignée des gaz et le doux ronronnement de sa moto se transforma en un véritable rugissement ; lorsqu'il devint vert, Chayton fit lever son véhicule sur la roue arrière et partit à toute vitesse, faisant un petit saut qui le projeta même un peu plus loin. Son attention était toute tournée vers les mètres qu'il avalait avec rapidité et vers l'incroyable sensation de liberté que la vitesse lui prodiguait. Il se sentait voler, libre de toute contrainte et de toute pensée, juste habité par les pétarades de son véhicule et les cris d'encouragement du petit public venu observer la course.

Lorsqu'il franchit la ligne d'arrivée et freina brutalement, encore bien trop euphorique, il ne comprit pas de suite où était passé l'autre. Ce n'est qu'en se retournant et en le voyant arriver de longues secondes plus tard qu'il comprit : le con avait calé au départ. Le karma faisait bien les choses.

Mort de honte, son adversaire cracha que ce n'était dû qu'à la chance du débutant, à sa bonne étoile, et partit la queue entre les jambes. Pourtant, malgré la fierté et la satisfaction d'avoir pu fermer la gueule à quelqu'un de bien trop vaniteux pour son bien, il ne rêvait que de recommencer. La descente était douloureuse : désormais trop statique, trop immobile et silencieux, il ne désirait qu'enfourcher sa moto et continuer encore et encore.

Une main se posa toutefois sur son épaule et sembla être un signal : on se mit à lui offrir de nombreuses accolades de félicitations puant la bière, l'essence et la transpiration. On revit les paris émis quant aux participants des courses, l'ajoutant dans la liste en tant que nouvelle tête prometteuse pour le plus grand bonheur de son groupe de potes.  On lui donna des conseils quant à sa moto, jugée trop banale ou vieux jeu… Mais rien ne l'atteignit réellement. Au fond de lui criait le besoin de voler à nouveau au point que ses doigts étaient parvenus de petits picotements.

« Hey Chay ! Bravo pour ton entrée en compet ! Les prochains n'caleront pas comme l'autre niaiseux, mais t'commences bien !  

Il était frais chié. M'a dit que j'allais partir chialer vers ma mère, mais j'crois que c'est lui qui va y aller. »

Devant lui, Jayden. C'était la première personne qu'il avait considéré en tant qu'ami, tous les autres n'ayant fait que de profiter de lui et de la fortune de ses parents, dans de minables tentatives de se faire mieux voir. Jayden n'avait rien à voir avec tous les autres adolescents que Chayton avait pu rencontrer, que ce soit à l'école ou par le biais de ses parents : déjà, il n'était pas adolescent, il devait avoir vingt-six ans, un bon bide à bière et des mains faites pour manipuler des véhicules. Il l'avait rencontré une nuit alors qu'il s'amusait à faire exploser le moteur de sa toute première moto – achetée secrètement à peine ses seize bougies soufflées– pour démarrer avec le plus grand bruit possible, dans le but de marquer l'asphalte de ses pneus et de sentir l'accélération lui électriser le sang.

« Eh gamin ! Mets un casque quand tu fais ce genre de conneries ! », qu'il l'avait apostrophé sans qu'il ne s'y attende. Arrêtant le moteur de sa bécane, Chayton s'était approché de lui et ils avaient longuement discuté, le courant passant aussitôt entre eux ; tous deux fans de motos et de véhicules, ils avaient un terrain d'entente … et le môme était plus que curieux quant aux techniques de pilotage que lui faisait miroiter son aîné.

« Achète toi un casque et on en reparlera. » 

Et ils en avaient reparlé. Chayton s'était mis à faire plus attention à sa conduite et Jayden avait commencé à lui expliquer comment bien entretenir sa moto, comment mieux prendre ses virages en profitant au maximum de la vitesse ou de l'adhésion de la route … Ils s'étaient si bien liés que Jayden l'avait fait rejoindre son petit groupe d'amis motards et, de fil en aiguille, Chayton termina par piloter à leurs côtés. Lorsqu'il découvrit qu'ils participaient à de grandes courses où il fallait construire et améliorer sa bécane avant de défier les autres participants sur la technique et la vitesse pure, ses yeux pétillèrent d'intérêt.  « T'es trop jeune, cherche pas. » « Avec ton poids plume, tu vas t'envoler ! » Faire accepter sa présence et sa participation aux autres ne fut pas chose aisée mais à force de les côtoyer et de gagner leur confiance à grand renfort de six pack de bière, Chayton avait terminé par se faire une place parmi eux, à condition qu'il ne fasse que concourir et ne touche pas à la moindre partie technique.

Bien évidemment, ses parents n'en furent pas mis au courant. Même s'il l'avait voulu, Chayton n'aurait de toute manière certainement pas pu leur en parler puisqu'ils brillaient de par leur absence ; tous deux très occupés par leur métier d'acteurs, ils ne voulaient pas s'encombrer d'un fils "suffisamment âgé pour s'occuper de lui-même" et l'avait vu grandir avec soulagement : eux qui ne rêvaient que de gloire, avoir un enfant s'était révélé plus contraignant qu'ils ne s'y étaient attendus. Les quelques fois où ils mangeaient tous ensemble étaient rares et leurs discussions jamais bien fameuses, tournant souvent autour du travail ou de ragots dignes de la plus infâme presse à scandales.

Comment il ne le savait pas, mais ses parents finirent toutefois par en entendre parler. Peut-être était-ce en raison de son nom ou d'une connaissance l'ayant aperçu, quoi qu'il en soit il eut la surprise de les voir attendre la fin d'une de ses courses, au bord de la route, et il eut à peine le temps d'éteindre le moteur de son véhicule que sa mère le traîna loin de toute agitation. Leur regard était sombre, sévère et promesse de remontrances, auxquelles il eut droit sitôt parvenu à la maison, pour ne faire aucune vague et ne pas alerter la presse. À peine la porte fut-elle fermée qu'il se prit une claque magistrale.

« Comment oses-tu faire quelque chose d'illégal pouvant entacher notre nom ? Tu y as pensé, à ça ? À la réputation familiale si on apprenait que le fils Wolfe participait à des courses clandestines !? Tu es vraiment un fils ingrat ! »

Après cela, ses parents surveillèrent de très près ses allées et venues, au point qu'il devint difficile de converser avec son petit groupe d'amis pour s'expliquer. Bien sûr, il parvenait de temps en temps à les appeler ou leur envoyer des messages, mais sa mère se montra plus présente que jamais et le força même à intégrer une école privée où elle serait certaine de ses fréquentations.

La liberté dont il se targuait partit comme la fumée d'une clope intouchée, sans qu'il n'ait pu en profiter jusqu'au bout. Au seuil de sa majorité, il se retrouva plus surveillé que durant toute son adolescence et parvint difficilement à faire le mur de sa toute nouvelle école pour sortir s'amuser. Les années de cours obligatoires ne furent heureusement pas bien longues et, ses parents refusant encore toute carrière ayant un rapport avec la course ou la réparation de véhicule, il se lança dans une école de cascadeur pour rassasier son besoin d'adrénaline et de liberté. La première année lui fit découvrir toutes les spécialisations que proposait son école, mais ce fut sans surprise qu'il opta pour les véhicules en tout genre. Ses parents grincèrent des dents comme jamais, étaient même prêts à refuser net, mais ils ne purent qu'accepter puisque cela avait un certain rapport avec le cinéma et n'entacherait en rien leur "prestige familial". Encore heureux, il les aurait cordialement envoyer chier dans le cas contraire.

Chayton put donc terminer ses études de cascadeur, les achevant même avec brio, et profita de l'appui parental pour se trouver un appartement et se faire pistonner un peu ; après tout, la popularité dont s'enorgueillissaient ses parents ne pouvait qu'aller en son sens et lui permettre de faire ses débuts sans grande difficulté...




Derrière l'écran

PSEUDO : Sherkan
ÂGE : XX oAo
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? : DC !
AVATAR : Un de mes OC dessiné par Kumigumi & AniArie
UN PETIT MOT ? : Je vous aime toujours autant  fuit
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? OF COURSE.

Mails : 78
Surnom : Tom, Tommy
Emploi/loisirs : SDF - Sans emploi
Portrait robot : • Parfois camé.
• Souvent paumé.
• Musique en tête, l'Esprit en miette.

Fredonne en #e00030
$ : 1916
avatar
Sam 12 Jan 2019 - 14:39
BIENVENUE A TON NOUVEAU PERSO !
J'crois que je l'aime bien, hâte de lire la suite, mais il a un potentiel caractère de p'tit con qui fait rêver ton Chay x)
Bon courage pour la suite, du love ♥️




A Fleur de Cœur
« Il faut qu’on se noie encore une fois Dans les nuits fauves Et les grands soirs Qu’on récupère un peu d’espoir. » Fauve - 4000 Iles ©.bizzle
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 3
Double-compte : Demetri McLagan
Surnom : Chay, l'aut' con
Emploi/loisirs : Cascadeur spécialisé dans les véhicules
$ : 80
avatar
Lun 14 Jan 2019 - 20:43
Merci beaucoup pour tes p'tits mots doux Tommy love
Chay peut être un sacré petit con, c'est clair ! Tout dépend de qui il a en face de lui ~ 

Sur ce, ma fiche est terminée harrdddd
Mails : 67
Double-compte : Léandre Luissier/george Adams
Surnom : Le louveteau / le clebs/l'chien sauvage...
Emploi/loisirs : combattant illégal
Portrait robot : - 19 ans - SDF- seropositif
- Caractère de chien, au sens propre comme au figuré
- vulgaire, violent, franc
- Pas méchant au fond. Juste sauvage
- a fait un peu de prison pour mineur
- boit, fume du joint parfois
- déteste les riches
- a quitté sa réserve pour retrouver le violeur de sa soeur et le tuer
$ : 73
avatar
Mer 16 Jan 2019 - 21:04
Validation

*bave un peu et essuie la commissure de ses lèvres*
Comme tu nous l'as déjà prouvé, tu as du goût pour les designs de tes persos (et tes amis dessinatrices, -il va falloir que tu me passes leurs noms pour que je puisse leur demander des commissions-)



Sinon tu connais bien ton sujet (la moto) et ça se sent dans les descriptions qui sont forts cools! ça fait plaisir aussi de voir que les parents de Chay, en tant qu'autochtone -on dit pas indiens d’Amérique, c'est un peu pejoratif je crois...- ont réussi leur vie même si Chay reste un sale gosse eheh.
J'espère qu'un jour j'aurais un rp avec toi et Logan, ça serait fort cool!

Va rouler partout et faire des cascades maintenant!

Voilà ! Maintenant tu es validé(e) ! Ton avatar et ton métier ont été ajouté automatiquement aux listes de référencement.

▬ Dans les plus bref délais ton dossier personnel sera créé ICI et tu pourras en faire ce que tu veux (explications).
▬ Si tu n'es pas SDF tu peux aller faire ta demande de logement.
▬ Et comme un androïde a normalement un propriétaire tu peux aller faire un tour sur ce sujet pour te trouver un propriétaire ou un androïde si tu es humain.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP, vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
▬ Pour encourager les membres à s'impliquer dans le développement du forum, la partie secréte où sont gérés les events et les intrigues à venir t'est ouverte -selon ta volonté-. Tu peux ainsi donner ton avis, enrichir les idées ou juste regarder. Il suffit d'en faire la demande par MP à Léandre.
▬ Vous pouvez aussi participer aux différents petits jeux et événement hors IRL dans la partie Animation et gagner des dollars pour avoir des lots!
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Personnages :: Identification :: Validés
Let me buy you a drink, how 'bout a roofie, gin and tonic ? | 100%

Sauter vers: