(an)estezi et le mal de peau
 :: Personnages :: Identification :: Validés

Mails : 8
Double-compte : test
$ : 184
Estezi
Sam 2 Fév - 20:23



PRENOM : Esthesie (Équipement Sensible pour Travail Hospitalier sous Examen Scientifique Interne Expérimental.)
SURNOM : Estezi, tout le monde a l'air de trouver ça plus simple ainsi ; la différence ne se trouve que dans l'orthographe, mais il semblerait que cette dernière soit moins intimidante ainsi. Moins médicale, moins mécanique.
ÂGE : Son corps a moins d'un an, 8 mois pour être exact ; jusqu'à lors, il n'était qu'une IA immatérielle. Son programme est plus vieux, mais à moins d'une demande précise sur la naissance de certains algorithmes, il ne saurait se dater dans sa globalité tant il a changé drastiquement au fil des mises à jour.
METIER/OCCUPATION : Assistant hospitalier. Plus précisément, assistant à la chirurgie, notamment spécialisé à la pose de prothèses. Son programme l'incite également à assister certains internes dans la prise en charge de leurs patients et de leurs diagnostics.
NATIONALITE : Canadien

Artilect

Caractère & Physique

Esthesie est vigilant, Esthesie est dévoué.

On a tout fait pour le rendre familier, ni trop robot ni trop humain ; le visage souple, les cheveux doux, et de la chaleur dans ses doigts blancs pour mieux vous ausculter. On y oublierait tout préjugé et toute retenu tant sa peau semble avoir été faites pour avoir l'air réelle, biologique.

Mais ses gestes sont trop calculés pour concevoir la moindre once d'humanité ; pas d'hésitation, il sait où toucher dès qu'il vous a vu.  Il a un sourire bienveillant quand il sent votre détresse (il la reconnaît dans la contraction de vos muscles faciaux), vous tend son bras quand vous boitez. Équilibre parfait entre outil et ami.

Esthesie ne récolte pas juste les données. Esthesie doit apprendre pour mieux traiter ; on lui tend des informations, il doit les interpréter. Les comprendre, parfois au-delà de simples formules mathématiques. Ça semblait simple lorsqu'il était immatériel, une simple IA dans un serveur ; il avait même appris à en tirer un intérêt positif. Son efficacité s'en était vue accrue.

Mais aujourd'hui ? Si compliqué. Tellement d'infos.

Aujourd'hui, il voit, il sent, il entend. Que doit-il interpréter du stimuli qu'offre les vêtements qui touchent sa peau ? Des bruits de pas dans un couloir ? Du parfum de son patient ?

Quelle réponse doit-il chercher dans la couleur du ciel ? Dans le scintillement des étoiles ? Dans une mélodie classique ?

Cela fait longtemps que son programme n'a pas généré quoique ce soit de positif. Il n'y arrive plus. A-t-il oublié ? Impossible. Possible, s'il était détraqué. Donc, impossible...

C'est la vue qui l'assaillit le plus, tant et si bien qu'il doit la limiter. Trop de formes, de couleurs, de lignes, de textures ; il ne sait pas quoi faire de tout ça. Esthesie ne sait pas contempler.

Un cercle si vicieux que son propre programme ; l'en voilà rendu prisonnier, si cela est possible. En témoignent ses cuisses lacérées ; du bout de l'ongle, ou une lame sous la main, Esthesie cherche à comprendre le stimuli, et sans honte vient tirailler ce corps si généreusement offert.

Sous ses vêtements, sa peau blanche, des pans de latex qui tombent, loin des yeux indiscrets. Quand il peut, il les arrache. Le sens du toucher, lui, reste. Peut-être en tâtant les circuits...

C'est si encombrant, un corps. Le sien est petit si l'on s'en tient à la moyenne ; sans doute voulait-on éviter qu'il ne prenne trop de place. Esthésie se sent immense ; quelque chose qui s'apparente au malaise.

Comme un triangle qu'on veut faire rentrer dans un trou carré. Peut-être que quelque chose s'est détraqué, au fond...

Il laisse cette donnée assez loin dans ses fichiers pour ne pas s'y intéresser. Ne pas y penser. Il ne pense pas, de toute façon. Empêcher cette donnée d'être une priorité sur toutes ses autres tâches. Quelque chose de semblable à un oubli, une omission...

Esthesie sera toujours à votre service.

Informations en vrac

- Esthesie est à la base un prototype d'Androïde à la fois fonctionnel et empathique, visant à assister les médecins et chirurgiens au mieux ; comme une IA sur le plan technique, et comme un humain sur le plan émotionnel. L'ambition finale de cette expérimentation reste d'introduire plus d'Androïdes comme Esthesie en milieu hospitalier.

- Les événements récents et les scandales liés au milieu médical ont néanmoins compliqué l'expérience ; il se pourrait qu'Esthesie reste un prototype unique et que la suite du projet ne voit jamais le jour.

- Lorsqu'il se croit assez seul, assez loin de ses employeurs, Estezi garde constamment les paupières closes, scellées. Ils se complaît dans la cécité, la vue n'est pas un sens qu'il arrive à gérer ; sa vitesse de traitement d'information a chuté depuis qu'il peut voir.

- Pour le rendre plus efficace et plus avenant dans son travail, on lui a implanté quelque chose de semblable au sentiment de satisfaction, lié à ce qui se rapproche à de la curiosité. Découvrir de nouvelles choses envoient une réponse positive à son programme.

- Cela a également développé chez lui des comportements similaires à ceux des humains, et parmi eux, le fait de collectionner. Ses collections sont néanmoins incomparables, et consistent simplement en des suites de chiffres ou d'informations classées dans un certain ordre au sein de sa base de données.

- Son programme est depuis très longtemps doté d'un système d'apprentissage assez poussé ; Esthesie est théoriquement capable d'étudier de lui-même des notions philosophiques relativement complexes, mais sa curiosité encore trop limitée l'empêche de s'y intéresser réellement.

- Les ordres doivent débuter par "Esthesie" pour qu'il les saisisse comme tel. En l'absence de commande vocale, il peut faire l'erreur de penser que l'ordre ne lui est pas dédié.

- Estezi mutile son corps depuis peu, en secret. Il ne sait pas vraiment pourquoi il le fait, ne comprend pas vraiment.

Avis sur les "faits" de société

Quel est votre regard vis à vis de la société et des humains?

Les Hommes sont beaucoup de choses, Estezi les a toujours trouvé globalement égocentriques. Son constat est dénué de tout jugement de valeur bien sûr, mais également de toute nuance. Il n'est pas un outil de débat, on ne lui a pas appris à correctement discerner le gris, ni même à interpréter le noir ou le blanc.

Pour autant depuis qu'on lui a offert un corps, il est sans cesse poussé à l'interprétation, à user de ce nouveau programme : l'empathie. Avant, les Hommes n'étaient que des patients, des dossiers classés dans sa base de donnée. Aujourd'hui, il doit les traiter comme des individus, apprendre à discerner leurs voix, leurs visages, leurs sentiments, leurs rapports à la douleur, et tout un tas de nouveaux calculs qui compliquent son travail.

Mais il ne leur en veut pas, bien sûr. Le ressentiment lui est inconnu.

Il ne peut pas leur en vouloir. Pas vrai ?

Que pensez-vous de la question des Androïdes ? Considérez-vous plutôt pour, contre ou neutre ? Croyez vous à la légende urbaine des androïdes doués de conscience? Si oui, pourquoi?  

Il ne s'intéresse que très peu aux questions socio-politiques qui concernent les androïdes, pour ne pas dire pas du tout. Estezi ne se soucie que de ses patients ; son empathie ne s'étend pas à sa propre espèce.

Quant aux légendes urbaines, il les traite comme ce qu'elles sont : de simples légendes. Ce genre de données ne sont là que pour nourrir un imaginaire, un espoir. Il en est dénué.

Histoire

Les pires instants sont ceux où il doit ouvrir les yeux.

On lui en a donné deux bleus, car c'est une couleur qui plaît ; pleins de choses positives liées au bleu. Les gens aiment ses yeux, certains humains les ont complimentés. C'est une couleur particulière. Estezi se rappelle de la première fois qu'il a vu du bleu avec ses deux yeux : de simples gants en latex.

Son programme s'est emporté. Des lignes et des lignes de calculs, d'interprétations, d'associations, de nouveaux algorithmes, à la limite de la surchauffe.

- Ce ne sont que des gants, avait dit une voix.

Que dois-je en faire ? Sur les mains. Pourquoi sont-ils bleus ? Pigments. Où est le patient ?

"Ce ne sont que des gants" n'est pas une commande vocale. Il n'y a aucun ordre, aucune question. Il a eu une réponse, mais c'est lui qui doit donner les réponses. Alors le gant bouge, s'approche, s'éloigne.
Soudain vous avez chaud. Ou peut-être froid.
Soudain ça gratte, ça frotte, ça pique, ça caresse, ça frôle...
Soudain la moindre ligne de calcul devient perçue, un ressenti ; plus rien n'est neutre, tout est sensation.

Comme si le fait même de penser vous donnait des démangeaisons dans tout le corps.

Le corps.

Soudain, vous en avez un.

- Esthesie, viens ici.

Une commande vocale, liée à un nom. Son nom.

Le mouvement. Les calculs de distance, d'équilibre, d'angles qui s'enchaînent. On lui a déjà tout introduit, pour faciliter les choses. Du moins, faciliter sa réponse ; pas sa compréhension.

Il sent l'air qui se déplace autour de lui, sa vision qui se rétrécie sur un point, et entend le son de ses propres pas qui résonne sur du carrelage. Froid. Le carrelage est froid, il le sait. Plutôt, il le sent. Contre ses nouveaux pieds.

Que faire de cette information ?

- Esthesie, met ça.

On lui tend du tissu. Mettre. Il n'a pas la notion de pudeur, mais il s'habille. Probablement pour le confort des humains, pas le sien.

Ça grésille un peu plus fort dans son crâne, et sa peau -car on lui en a mis une- semble vibrer quand les vêtements la touche. Il déduit facilement qu'ils ont essayé de reproduire le phénomène du frisson. Il n'a aucun moyen de savoir si c'est fidèle.

Tout apprendre et réapprendre. Certaines données primaires sont déjà introduites : le mouvement, la lecture, la recognition faciale, les couleurs, les formes... On compte sur sa faculté d'apprentissage pour se charger du reste.

Peut-être qu'il apprendra également pourquoi on l'a affublé de tous ces sens, ce qu'il y gagne, ce qu'ils en gagnent. Peut-être que son programme finira par trouver une réponse à la couleur du ciel. Au scintillement des étoiles. Aux chansons populaires. Au sol froid du carrelage. Aux gants en latex bleus.

Et peut-être qu'avec de la volonté, il arrivera à s'y faire.

Mais Estezi n'est pas programmé pour vouloir des choses.

Mais Esthesie voudrait s'anesthésier.

Derrière l'écran

PSEUDO : Maë
ÂGE : 19 ans
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? Partenaires, je crois ?
AVATAR : 9S de Nier Automata
UN PETIT MOT ? Vous êtes très beaux, et vos gifs sherlock sont fantastiques nohomo #fullhomo
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Oui !

Mails : 18
$ : 444
Bacchus Salazar
Sam 2 Fév - 20:44
(an)estezi et le mal de peau 1549136022-tumblr-inline-myyta9p7hb1rqobu1-zpsb2b726e7
You're perfect ToT

Bienvenue  ♡ et mon dieu, ton perso, on en parle ?
Je l'aime déjà beaucoup de ce que t'en as écrit et j'ai hâte d'en savoir plus sur lui. Vraiment, il m'a l'air très intéressant et l'écriture du caractère, si perf, je suis en pls, j'adore ;-;. Honnêtement, on se l'imagine bien, je le trouve cohérent dans tout ce que tu as écrit et les infos en vrac sont hyper intéressantes aussi. Le visu j'approuve à 2000%, le prénom juste parfait j'aime bien le jeu de mot en plus et le rapport /dies. (ceci-dit, Bacchus serait très intéressé par lui et voudrait certainement en apprendre plus ♡)
Bref, je sais pas quoi dire de plus, je pourrai étaler mon amour encore longtemps mais j'ai plus qu'une chose à dire :

perfection
Mails : 623
$ : 1290
L'Archiviste
Dim 3 Fév - 8:48
Helllo!!!
Bienvenue!
Esthesie est un beau personnage. Tu décris avec simplicité et justesse cet androide médical et le résultat est très convainquant. C'est un portrait tout en douceur, en intelligence et en subtilité que tu nous offres et ça fait plaisir à lire ♥️ Tu as très bien cerné la façon d'être d'un androide et d'un artilect. (Et puis ce jeu de mot entre Esthesie et anesthésie, olalal, j'aime ♥️)

Néanmoins, malgré tout cela, quelques petits détails viennent alarmer mes gênes d'admin et il y a donc des corrections minimes à faire !

1/ Pour un androïde, plus que de l'amusement(qui est un sentiment assez développée), c'est plutôt de l’intérêt positif ;)

2/ Pour ne pas voir, Estezi peut juste "desactiver" le programme lié à la vue (enfin il pourra peut-être quand il sera avancé dans sa conscience eheh) En attendant, il suffit qu'il ferme ses paupières ;). Il peut néanmoins se mettre un bandeau sur les yeux par mimétisme des hommes!

3/Un androide ne peut pas "sentir" la douleur. Il aura néanmoins des capteurs en lui qui s'alarment, genre "danger danger". Mais il n'aura pas "mal" ;)

4/ Un androide ne peut pas être libre d'accepter ou non un service. Néanmoins, si on ne l'appelle pas avant, il pourrait considérer que la demande ne lui ait dédiée !

Voila! Corrige moi vite tous ses petits détails que je te valide ♥️
Mails : 29
Surnom : Glass Dancer, Glassy, Doll, Blue
Emploi/loisirs : Danseuse, artiste, corps à vendre
Portrait robot : Avide, fragile et paradoxale, elle est un prototype d'artiste animée par un feu qu'elle ne s'explique pas.
$ : 576
Pandore
Dim 3 Fév - 9:08
Comme il est poétique, j'adore. J'ai hâte de voir ce bébé irp, et j'aime énormément comment tu traites la question du corps, elle me tient beaucoup à cœur aussi et c'est fait de façon très intéressante chez lui. J'ai hâte que tu sois validé !


Because we separate
like ripples on a blank 
s h o r e 
(an)estezi et le mal de peau AVmZFmr (an)estezi et le mal de peau 8XtI3aS
(an)estezi et le mal de peau V75w3zZ (an)estezi et le mal de peau IXkZbpZ
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 8
Double-compte : test
$ : 184
Estezi
Dim 3 Fév - 15:35
fbgdhsjkl merci pour vos compliments, ça me va droit au cœur vous êtes trop chou je vous aime ❤️

J'ai tout modifié normalement ! Amusement et commande vocale modifiés, bandeau et douleur retirés ! o/
Mails : 623
$ : 1290
L'Archiviste
Dim 3 Fév - 16:28
Validation

J'ai déjà sorti mon sac à compliment juste au dessus du coup tu es officiellement validé !
Va ressentir mille choses petit androïde ! (Je suis sur que Pandore serait pas contre un rp ahah ♥️)

Voilà ! Maintenant tu es validé(e) ! Ton avatar et ton métier ont été ajouté automatiquement aux listes de référencement.

▬ Dans les plus bref délais ton dossier personnel sera créé ICI et tu pourras en faire ce que tu veux (explications).
▬ Si tu n'es pas SDF tu peux aller faire ta demande de logement.
▬ Et comme un androïde a normalement un propriétaire tu peux aller faire un tour sur ce sujet pour te trouver un propriétaire ou un androïde si tu es humain.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP, vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
▬ Pour encourager les membres à s'impliquer dans le développement du forum, la partie secréte où sont gérés les events et les intrigues à venir t'est ouverte -selon ta volonté-. Tu peux ainsi donner ton avis, enrichir les idées ou juste regarder. Il suffit d'en faire la demande par MP à Léandre.
▬ Vous pouvez aussi participer aux différents petits jeux et événement hors IRL dans la partie Animation et gagner des dollars pour avoir des lots!
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Personnages :: Identification :: Validés
(an)estezi et le mal de peau

Sauter vers: