TEASING - Montréal, 2048.

Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement.
C’est la danse des humanités.
De notre société.
How can I help you ? ღ Kylie [terminée] 50x50
Staff
Léandre Luissier - L'Archiviste
DC : Johann Keegan - Logan Duval
Fondateur & graphiste - Présent

Les figures de l'ombre
Nouveautés

▬ 06/18 :Lancement de Human Outside, pour les deux ans du forum ! C'est un grand remaniement qui n'attend plus que vous ♥
Prédéfinis

How can I help you ? ღ Kylie [terminée]
 :: Personnages :: Identification :: Validés

Mails : 7
Double-compte : n/a
Emploi/loisirs : Serveuse.
$ : 180
Kylie Ross
Ven 15 Fév - 7:48


NOM : Ross
PRENOM : Kylie
SURNOM : aucun
ÂGE : 26 ans
METIER/OCCUPATION : Serveuse dans un bar
NATIONALITE : Canadienne

Réfractaire

Caractère & Physique

Minutieuse ღ Intrépide ღ Intuitive

Tu es une jeune femme minutieuse, tu fais les choses comme il se doit et ce avec beaucoup d’attention. Ce n’est pas donner à tout le monde, malheureusement. Tu aimes bien faire les choses et ce proprement. Tu es intrépide, oh ça oui tu l’es depuis que tu es petite. Tu ne crains pas le danger et tu affrontes les obstacles sans avoir la moindre peur. Tu pourrais presque faire peur aux hommes… Peut-être est-ce ton but ? Tu suis beaucoup ton intuition, même si parfois tu laisses cette petite voix de côté et pourtant, tu devrais constamment écouter ce qu’elle te dit de faire. Si elle te dit de ne pas aller vers la droite alors tu irais vers la gauche, c’est aussi simple que cela.

Débrouillarde ღ  Aventureuse ღ Ponctuelle

Tu es débrouillarde, tu arrives à te tirer de l'embarras, tu obtiens tout ce que tu veux et ce quand tu le veux. Sans plus attendre, tu es une aventureuse dans l’âme, tu aimes et tu recherches l'aventure telle qu'elles sont. Tu fais souvent du vélo, de la moto pour aller au travail. Très ponctuelle, on te donne un rendez-vous à telle heure et telle date, t’y serais sans problème et à l’heure ! De même avec ton emploi, ça en prend des gens ponctuels dans la vie, non ?

Indomptable ღ Têtue ღ Rancunière

Personne ne peut marcher sur tes pieds, tu suis tes propres règles et uniquement les tiennes. Excluant ton employeur, bien évidemment. Ça touche surtout ceux qui sont à l’extérieur de ton lieu de travail, mais si un collègue de travail te prend pour cible ou quoique ce soit dans ce genre, il saura à qui il aura affaire. Auparavant, tu ne l’étais pas, mais depuis ton intimidation que tu as subie à l’école, tu t’es endurcie. Tu n’es pas infaillible non plus, mais tu sais t’affirmer tout simplement. Têtue est ta seconde nature. Quand tu as une idée en tête, rien et personne ne peut te faire changer d’avis. Tu es rancunière, tu es une bonne personne, mais tu n’oublies pas aussi facilement les offenses ou les injustices subies. Un jour si tu revois ceux et celles qui t’ont fait du mal, tu ne te gênerais pas.

Solitaire ღ Jalouse ღ Imprudente

Qui est momentanément sans compagnie ou qui recherche la solitude. Tu aimes la solitude et être à l’écart des autres. Une fois à l’appartement, tu fais tes choses et tu aimes les faire seule. Certains pensent que tu n’as pas d’amis, d'autres pensent que tu es asociale, mais c’est faux. C’est ce que tu es, tout simplement.  Jalouse. Un de tes pires défauts, dirait-on. Tu supportes mal les avantages, la supériorité ou les succès d'autrui, qui envie à chacun ce qu'il a. Oui, oui, tu es comme ça. Par façade, tu féliciterais la personne, mais intérieurement tu te dirais pourquoi elle n'est pas moi ? Étant une aventureuse, tu cours un grand risque : tu es imprudente. Tu manques terriblement de prudence dans tes actes et certains de tes collègues ne se gênent pas de te le dire.

Derrière cette carapace que tu t’es créée avec le temps, tu es une petite fille fragile. Tu as peur de t’accrocher à quelqu’un et le perdre comme tu as perdu tes parents lors d’un accident de voiture ou ta grand-mère qui a succombé à sa maladie. Tu es perdue, tu es effrayée et tu as une crainte de t’attacher à quelqu’un, une peur que tu ne peux l’expliquer. Si on prenait le temps de te connaître, les autres verraient qui tu es réellement. Tu n’es guère méchante, ni cruelle, tu as eu juste assez de perdre les gens qui te tenaient à coeur. Tu en as eu assez des gens qui abuse de ta bonté, notamment les filles à l’école qui sont amusées à t’intimider à leur guise. Tu as juste posé un pied au sol pour cesser cette mascarade. C’était si facile de pointer du doigt la fille qui n’avait pas d’amis. Réussiras-tu à t’ouvrir à nouveau et envers les bonnes personnes ?

À quoi tu ressembles .Tu mesures 1m68, une belle grandeur pour une femme. Tu pèses 57 kg environ, à vrai dire tu ne te pèse pas souvent. Tu as une taille fine, mais tu fais quand même beaucoup de sport pour te garder en santé. Tu es donc légèrement musclé que ça soit au niveau des bras et des abdos. Tu as un visage ovale, le teint pâle et les lèvres légèrement voluptueuses. Tes yeux sont de couleurs bleues tandis que ta longue chevelure est brune, qui est toujours attachée en queue de cheval. Concernant tes vêtements ? Eh bien, tu mets souvent des jeans, des shorts, des débardeurs, des vestes que ça soit en tissu ou en cuir. Bien normal quoi. Des souliers plats. Ce qui complète tout de même ton physique.

Informations en vrac



ღ. Vit sur Le Plateau-Mont-Royal dans un chouette condo style rustique/industrielle.
ღ. Vit seule avec son chat, qui est roux. (un roux fabuleux) Il répond au nom de Caramel.
ღ. Aime le café, le thé, le vin ainsi que la bière.
ღ. Aime les pâtes sous toutes ses formes.
ღ. Aime les arts martiaux, tous les sports de combat.
ღ. Aime la nature, dont le soleil et les endroits riche en vécu.
ღ. Aime la musique de tout genre.
ღ. N’aime pas les gens hautains,condescendants et les prétentieux, les voleurs, manipulateurs et profiteurs.
ღ. N’aime pas le travail bâclé.
ღ. N’aime pas les androïdes.
ღ. Peur de la mort.
ღ. N’aime pas les espaces confinés, sinon tu étouffes, donc tu ne prends pas l'ascenseur tu préfères largement prendre l’escalier au lieu d’être dans une boîte métallique.
ღ. Déteste par-dessus tout, les araignées. Ces petites créatures poilues à huit pattes et huit yeux. Tu en es incapable d’en tuer de tes propres moyens.
ღ. À tes heures perdues tu lis, tu fais du sport, sans oublier l’internet et surtout dormir ! C’est important pour toi puisque tu travailles presque tout le temps. Il faut bien que tu t’occupes pendant les heures de répit, n’est-ce pas ? Tu fais la cuisine, les tâches ménagères lorsque tu as quelques minutes à perdre.

Avis sur les "faits" de société

Quel est votre regard vis à vis de la société et des humains?
Personne n’est parfait, dont la société. C’est triste, mais tout le mal est déjà causé par eux : l’être humain. D'ores et déjà, ils ont conçu les androïdes, un robot ayant des capacités toujours inconnues aux yeux de tous. Une intelligence artificielle dont ils n’ont pas le total contrôle sur eux en cas de pépins, à moins de les détruire d’une balle en pleine tête. “Créons quelque chose que nous connaissons pas encore”. “Amusons-nous avec la technique pour nous retirer des tâches ingrates, telles que de faire le ménage”. Une belle erreur. Tu t’égares… La société elle est ce qu’elle est, elle ne changera pas. Les humains également, mais ils ne sont pas tous pareil. Certains sont plus ouvert que d’autres, la mentalité des gens en général. Tu acceptes que les hommes aiment les hommes, tu acceptes que les femmes aiment les femmes ou même les deux, car c’est beau l’amour !    

Que pensez-vous de la question des Androïdes ? Considérez-vous plutôt pour, contre ou neutre ? Croyez vous à la légende urbaine des androides doués de conscience? Si oui, pourquoi?  
Les androïdes ? Ces robots qui sont créés par des humains et qu’ils sont adaptés à agir comme tel ? Non, merci. Ça loin de toi, donc on pourrait te considérer contre cette idée, mais ils sont déjà créé. Ils vous ont même ne pas demandé votre avis avant de construire quoi que ce soit… Ils n’ont pas de conscience, mais pas du tout. Ils ne sont que de simple machine qui obéit tel que des chiens à leur maître. Peu importe la tâche qu’ils ordonnent, ils ne feront sans ronchonner. C’est ce que les employeurs préfèrent d’ailleurs, car ils ne plaignent pas qu’ils ont mal aux dos ou autres maux. Ils ne sont que des robots programmés dans un ordinateur, c’est tout. Tu ne les considères pas comme ton égaux, oh ça non. S’il y en a un qui passe à côté de toi, tu ne te gênerais pas de lui donner un coup d’épaule.


Histoire

I.
Kylie Ross, tel est ton nom. Tu es née à Montréal, le 31 octobre 2022, de tes deux parents aimants. Oui, ils t’ont aimé et tu l’as su lire leur amour dans leurs regards. Ils étaient. Effectivement, ils sont morts lorsque tu avais à peine onze ans. Comment sont-ils morts ? Dans un accident de voiture, à ce qu’on t’a dit, mais est-ce la vérité ? Pourquoi tu n'y crois pas, Kylie ? Cela a été le choc de toute ton enfance, tu ne le caches pas. Le policier aurait pu mentir ou même le médecin légiste, mais jamais tu n’as cherché plus loin. Tu étais trop jeune pour investiguer. Dans tes lointains souvenirs, c’était un jour pluvieux et tes parents avaient décidé de sortir et d’aller souper en amoureux.Ta grand-mère te gardait ce soir-là. Il commençait à être tard, donc ta grand-mère t’a accompagnée jusque dans ta chambre pour te border et te raconter une histoire pour t’aider à dormir. Plus tard dans la nuit, la sonnette se fit entendre. Tu te réveilles malgré toi et tu descendis l’escalier avant de t’asseoir à la troisième marche pour observer la scène qui se donnait directement à la porte d'entrée. Ta grand-mère avait ouvert la porte et c’était un policier qui était présent.  

«Bonsoir madame Ross, je suis le sergent Blackburn. J’ai malheureusement une mauvaise nouvelle à vous annoncez… Votre fils et sa femme on subit dans un accident de voiture.»

Ta grand-mère s’était mise à pleurer tandis que toi, tu t’étais levée avant de t'exclamer.

«Vous mentez ! Ils ne sont pas morts ! Ils m’ont promis de revenir ! Ils me l’ont promis...»
«Kylie!»

Tu ne restais pas longtemps et tu as monté les marches qu’il restait pour revenir dans ta chambre. Tu t’es caché dans ton lit pleurant toutes les larmes de ton corps. Tu n’avais que onze ans, c’était dur à cet âge. Tu as tellement détesté ce policier après cette intervention dans ta vie. Pauvre de lui, d’un côté tu savais qu’il n’avait pas la tâche la plus facile : annoncer la mort de quelqu’un aux membres de la famille. Tu as pleuré toute la nuit et ta grand-mère aussi. Vous avez pleuré ensemble. Aux funérailles, qui s'étaient donné une semaine plus tard, tu n’avais pas pleuré. Tu as eu le droit à un regard noir du reste de ta famille. Celle de ton père et celle de ta mère. Ils ont été cruels, tellement que tu t’es forcée à oublier leurs paroles blessantes à ton compte. Ta grand-mère m’aimait plus que tout, donc elle t’a pris sous son toit.

Tu étais jeune et tu n’as pas cherché plus loin. Tu as donc vécu avec ta grand-mère qui était malade, mais qui avait encore toute sa tête pour t'élever. Elle t’a nourri, elle t’a logitet elle t’a donné des vêtements. Tu as grandi confortablement. Tes parents avaient des frères et sœurs, mais ils ont vu comment tu t’es comportées aux funérailles, qu’ils ont coupé les ponts avec toi. Triste, n’est-ce pas ?En grandissant tu as compris plusieurs choses, notamment que ta famille des deux côtés ne t’aimait pas et qu’ils avaient déjà leurs propres enfants à élever. Tu n’étais pas seule puisque tu avais ta grand-mère.

II.
À la petite école, tu étais plutôt un enfant solitaire. Tu jouais souvent dans ton coin et personne ne venait te voir, sauf cette petite fille à la chevelure blonde bouclée aux yeux verts. Mary. Elle t’a pris par la main et vous avez joué ensemble au ballon dans la cour de l’école. Sourire aux lèvres, tu étais heureuse d’avoir trouvé une amie parmi les autres élèves. Tu n’étais plus seule. Tu t’es promis que tu ne perdrais pas cette amie, jamais. En grandissant, Mary était devenue ta meilleure amie depuis cette fameuse cour d’école. Vous dormez souvent l’une comme chez l’autre, par intermittence, mais une fois toutes les trois semaines, quand même ! Vous regardez des films, vous grignotez et vous avez veillé tard. Le plus drôle était au moment de s’endormir, vous n’arrêtez pas de discuter, mais en chuchotant ayant peur que les parents entendent vos secrets, vos secrets qui seraient bien gardés. C’était peut-être insignifiant, mais tu aimais beaucoup Mary. Elle était entrée dans ta vie au moment où tu en avais le plus besoin. Puis elle te vint avec cette question :

«Kylie… Pourquoi tu n’avais plus d’amis lorsque nous sommes rencontrées dans la cours ?»
«En toute honnêteté, j’avais peur de m’approcher des autres. J’étais un tantinet timide, mais tu es arrivée tel un ange descendant du ciel.»
«Je ne suis pas un ange Kylie, mais merci du compliment.»

C’est à ce moment que Mary glissait ses mains sur tes épaules puis t’allongea sur le lit sur lequel  vous étiez assises. Elle était au-dessus de toi et tu ne bougeais plus.

«Puis-je tenter quelque chose, Kylie ?»
«Hm..?»

Elle se penchait légèrement vers toi, approchant ses lèvres des tiennes, puis les pressait contre les tiennes. Ce fût ton tout premier baiser avec une femme et le premier de tout. À vrai dire, depuis le baiser échangé avec Mary tu as eu des doutes niveau de ton orientation sexuelle. Tu avais une certaine attirance pour les femmes ainsi que pour les hommes. Tu es entre les deux. Ce qui est triste, c’est qu’après ce baiser, Mary et sa famille ont déménagé à la ville de Québec. Sur le coup, tu t’es demandé si c’était un baiser d’adieu ou si elle voulait expérimenter la chose, car oui lorsqu’elle a déménagé tu n’as plus eu aucune nouvelle.Tu étais de nouveau seule. Tu ne lâchais pas l’affaire aussi facilement. Tu étais amie avec elle sur les réseaux sociaux, tu lui as écrit en message privé pour avoir des réponses à tes questions. Malgré tes messages, elle ne t’a jamais répondu. Tu en as conclu que ce n’était pas une vraie amie et qu’elle t’a si rapidement oublié. Ça t’a profondément blessée, tellement que tu ne voulais plus savoir le pourquoi qu’elle a coupé les ponts avec toi. Elle ne méritait pas ton amitié.

III.
Une fête était donnée chez un gars populaire à l’école, presque toute l’école était invitée. En cachette tu t’y rendu. Tu étais prête à faire la fête ! Vêtue de tes plus beaux vêtements pour ce genre d’occasion, tu te rendais sur place tout en prenant un verre d’alcool qu’il y avait, de la bière surtout et un peu de vodka par là. Tu voulais uniquement boire un verre, mais tu as dépassé ta limite que tu t’étais donnée. Il y avait de la musique à tue-tête. Tu t’amusais sur la piste de la danse ayant ton verre en main, tu t’éclatais. Puis il eut ce gars. Noah. Il est venu danser avec toi, on dansait, très proche même, mais avec l’alcool dans le corps tu n’en tenais pas rigueur. Au lieu de t’éloigner, tu t’approchais.

Il finit par te prendre la main pour que vous quittez la piste de danse et se rendre dans un coin tranquille pour discuter. Discuter oui. Vous étiez pourtant dans la même école, dans la même classe, mais jamais vous n'êtes parlés auparavant. Tu as senti qu’il y avait quelque chose entre vous. Tu as senti que le courant passait. Il fit d’ailleurs le premier pas en t’embrassant sur les lèvres. Un baiser passionné et presque interdit. C’était ton deuxième baiser, mais ça personne ne le savait. Il glissait ses mains sur tes hanches. Il aventurait ses mains un peu plus haut que tu appellerais la zone interdite. Tu l’as laissé faire n’ayant pas vraiment la tête à ça. C’était tellement bien que le baiser fût interrompu par un autre garçon de l’école.

«Mec ! Y’a la police qui arrive ! Il faut partir, tout de suite !»

La quoi ? Ah ouais la police, bah tu n’as pas attendu longtemps avant de quitter cette fête. Oui, dans cet état tu arrivais quand même à marcher. Un klaxon retentit. Tu t’’arrêtais pour regarder le conducteur en question. C’était Noah. Il avait une voiture ?

«Hey, ma belle, ça te dit de continuer ce qu’on a commencé ?»

Tu ne répondis pas tout de suite, le temps que tu prennes en considération ce qu’il venait de dire.

«Non… J’dois rentrer...»
«Pas dans cet état-là tout de même ? Allez, je te raccompagne.»

Tu aurais dû t’écouter.
Tu aurais dû continuer à marcher.
Tu aurais dû l’ignorer.

Mais non, à la place, tu as accepté et tu es entrée dans sa bagnole. Et il a conduit vers un endroit éloigné, à l’abri des regards. Tu as fait ta première fois bourrée et dans une voiture ignorant si ce rapport était protégé ou non. Tu as été heureuse de constater que Mère Nature te donnait signe de vie. Ça t’a rassuré, un tant soit peu. À l’école, le fameux Noah t’a ignoré comme s’il ne s’était rien passé entre vous. Un vrai con. Tu as affronté cette épreuve la tête haute ayant un sourire aux lèvres. Personne ne te marchera sur les pieds. Personne. C’est à ce moment-là que tu restais dans mon coin, définitivement.

IV.
L’école n’était pas quelque chose que tu appréciais au plus haut point. Tu avais des bonnes notes, mais sans plus. Tu faisais l’effort d’être présente en classe et d’étudier le soir même si tu voulais faire autre chose que tes devoirs. Tu as essayé d’être minuscule à l’école pour que personne ne t’agace ou même t’intimide, mais tu étais l’objet d’une intimidation de trois filles qui se croyaient supérieures à toi. En fait, la réelle raison était parce que tu as couché avec le gars qu’elle aimait. Son Noah. Ce n’était pas de ta faute si ça s’est produit le soir de la fête. Bref, ces trois filles te poussaient, t'enfermaient dans un placard et te laissaient pourrir-là pendant des heures jusqu’à ce qu’elles s’en lassent. Tu ne voulais pas causer de problème alors tu n’as rien dit à personne. Un jour, tu en as eu assez de leur comportement de filles gâtées que tu t’es vengée en faisant exactement la même chose qu’elles te faisaient, mais qui est aller au bureau du directeur ? Toi.Tu as été punis pour t’être défendue, pour la cause tu as  été suspendue pendant plusieurs jours avant de revenir plus forte mentalement que jamais. Plus jamais elles venaient t’embêter et c’était une bonne chose. Tu avais l’esprit tranquille jusqu’à la fin du secondaire.


V.
Tu n’as pas poussé plus loin tes études, car tu ignorais ce que tu voulais faire plus tard. Entre-temps, ta grand-mère n’était plus de ce monde. Tu n’avais plus la tête à faire des études. Tu as donc pris la décision de travailler de soir en tant que serveuse de nuit dans un bar. Cela t’aide à payer tes factures ainsi que ton logement. Tu as vendu la maison dans laquelle ta grand-mère vivait, il y avait beaucoup trop de souvenir et d’habiter dans sa maison, tu ne te sentais pas à l’aise. Tu ne regrettes pas tes choix. Tu adores ton emploi actuel et ton patron est gentil avec toi. Trop même, mais tu prends ce que l’on te donne sans rouspéter. Avec ton secondaire, il n’était pas évident de te trouver un emploi stable, mais il fallait bien que tu débutes quelque part, non ?Tu as postulé en tant que serveuse dans un bar lorsque tu as eu tes dix-huit ans et ce jusqu’à aujourd’hui. Tu t’es offert un chouette condo sur le plateau du mont royal et tu as même adopté un chat ! Caramel, ton seul ami à qui tu confies tous tes secrets. Pendant tes temps libres, tu te rends au cimetière avec des fleurs pour les mettre soigneusement sur les pierres tombales de tes parents ainsi que ta grand-mère. Tu leur parles de temps à autre, mais sans plus.

Les androïdes, oui, le sujet que tu trouves assez fâchant. Tu ne les aimes pas. Ce ne sont que des robots qui n’ont aucune émotion, pourquoi ont-ils été créée ? Dans le but de vous dominer . Dans le but de prendre vos emplois ? La loi est passée et vous, les humains, vous ne pouvez rien y faire. La société et l’homme ont complètement perdu les pédales. Tu ne possèdes pas un androïde, car il ne te servira à rien et de plus c’est trop cher pour un morceau de plastique qui exécute tous vos tâches ingrates.Parfois tu en croises à la rue et s’ils sont tout près de toi, tu leur accroches l’épaule et bizarrement ce sont eux qui s’excusent. Tu ne leur réponds pas. Tu essaies de les éviter comme la peste, au moins tu sais qu’ils ne vont pas dans un bar, car un androïde ça ne mange pas et ne boit pas, n’est-ce pas . À quoi bon qu’ils viennent dans un bar ? À rien du tout ! Tu n’as pas vécu à l’époque de tes parents, mais tu imagines qu’ils vivaient aussi bien leur vie sans ces androïdes. Tu en es certaine ! Tu t’es faite ton idée là-dessus et rien ni personne ne pourra changer cette pensée.

«Kylie» s’écria ton patron. «Arrête de rêvasser et remet-toi au travail !»
«Oui, tout de suite !»

Oui. Tu es une jeune femme de vingt-six ans, orpheline depuis l’âge de tes onze ans et  tu travailles en tant que serveuse de nuit dans un bar. Qu’est-ce que tu peux rêver de mieux comme vie, hein ? Bienvenue à ta nouvelle vie.  

Derrière l'écran

PSEUDO : Black Lotus
GE : 22 ans
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? Un partenaire d’un partenaire et je vous ai trouvés ღ
AVATAR : Claire Redfield x Resident Evil 2 remake
UN PETIT MOT ? J’aime le concept style “futuriste” tout en restant dans l'irréalisme. Que vous ayez choisi Montréal, ce fût un très gros coup de coeur et vive le québec ღ  
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Oui pourquoi pas ~

Mails : 614
Double-compte : Georges Adams/logan Duval
Surnom : L'albatros
Emploi/loisirs : porte-parole d'Espérancia/ magistrat
Portrait robot : - psychologie basée sur l'obéissance
- Très anxieux. Lévres en piteux état, fume.
- prêt à tout pour être enfin reconnu et aimé par sa famille
- incapable d'aimer autrui et soi-même
- conservateur trés croyant
- pense que les androides sont des créatures déviantes
- belle âme au fond qui attend son envol
- homosexuel refoulé
- espére un jour être soigné
- attiré par Antoine Dastre

- Juge en DarkSlateBlue

How can I help you ? ღ Kylie [terminée] 2a9l
$ : 871
Léandre Luissier
Sam 16 Fév - 17:30
Hello Kylie !
Tout d’abord bienvenue !
J’ai bien tout lu et s’il n’y a pas de grosses erreurs dans ta fiche, quelques points méritent néanmoins d’être relevés :

-La rédaction et l’orthographe : Ta fiche demande une bonne relecture. Il y a beaucoup de fautes, tu alternes le « je » et le « tu » et certaines phrases sont assez bizarre.
Dans le caractère, tu as par ailleurs beaucoup de redondances avec des mêmes mots ou des bouts de phrase qui veulent dire la même chose. Il serait bon d’alléger tout cela ;) Je te notifie en spoiler ci-dessous quelques exemples. :
Spoiler:
 

Caractère : Le caractère de la demoiselle est assez superficiel. Elle manque de profondeur, de failles qui la rendent humaine, de valeurs morales, de subtilité... En l’état, elle me fait d’avantage penser à un personnage de jeu video d’aventure ! Ca aurait été intéressant par exemple de développer le côté fort du personnage mais que ça soit une façade et qu'au fond ce soit toujours une jeune fille perdue et effrayée, orpheline… Chaque événement de notre vie et surtout de notre enfance a une repercution terrible sur l’adulte en devenir et ce, surtout si c’est des événements traumatiques ;)
La transition entre son enfance réservée avec son caractère actuel tranche aussi. On peut deviner qu’elle s’est « endurcie » face à son harcèlement scolaire mais il faudrait l’expliciter.
Par ailleurs tu parles de « scène de crimes », élément dont tu ne reparles nulle part d’autres et qui ne semble pas cohérent avec son métier de serveuse (car on ne va pas comme cela sur des scènes de crimes si on y est pas « convié ».

Histoire :
- Tu sous-entends que les parents de Kylie ne seraient peut-être pas vraiment morts dans un accident de voiture. Si tel est le cas et qu’il y a une autre raison que tu préfères garder secrète pour l’instant, il faudra que tu m’en parles en mp ! Je dois touuuuttt savoir huhu

- Tu dis que la famille de Kylie a coupé les ponts avec elle vu qu’elle n’avait pas pleuré aux funérailles. Ça me semble un peu capillotracté. La famille peut juste ne pas être intéressée par la gamine. :)
- Si j’ai bien compris, elle a grandit et vécu en Angleterre mais quand a-elle quitté l’Angleterre pour le Quebec et comment fait-elle pour aller sur la tombe de ses parents du coup réguliérement ? D’ailleurs pourquoi avoir déménagé au Québec ? N’a elle pas cherché à retrouver Mary?


Voila, je crois que c’est globalement tout !
N’hésite pas à prendre ton temps pour peaufiner ta fiche et à me mp si tu as des questions !


Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 7
Double-compte : n/a
Emploi/loisirs : Serveuse.
$ : 180
Kylie Ross
Sam 16 Fév - 22:47
Tout d'abord je tenais à te remercier pour avoir regardé ma fiche et effectivement il y a beaucoup a revoir (notamment que j'ai légèrement recyclé une autre histoire d'un de mes personnages oubliant de modifier quelques passages, mon erreur, car dans ma tête elle est née a Montréal et non a Londres, ces petites erreurs d'inattention)

Sans oublier le caractère, je vais le modifier sans problème pour la rendre plus "humaine" (et au début je voulais qu'elle soit enquêtrice ou policière, mais j'ai changé d'idée et j'ai probablement oublié de le supprimer '-')

Je vais paufiner la fiche lorsque j'aurais du temps notamment cette semaine et donner signe lorsqu'elle sera terminée ^^

EDIT :
Yop !
J'ai modifié tous les points que je devais faire en espérant que ça convienne mieux.
J'ai changé Londres pour Montréal ~
J'ai modifié son caractère en ajoutant un petit texte expliquant que c'est juste une carapace et qu'au fond elle est gentille et qu'elle a peur d'être blessée. (encore)
Et sans oublier son histoire ^^ (en corrigeant les fautes qu'il y avait et je m'excuse s'il y en reste, des fois les sites de correcteurs ne corrige pas tout xD)
Et j'ai choisi le "Tu" à la place de "Je" (car j'ai bien vu et que tu l'es mentionné aussi, qu'il avait parfois des Tu dans une phrase et des Je dans l'autre)
Bref... En espérant que ça convienne mieux leche
Mails : 612
$ : 1170
L'Archiviste
Dim 17 Fév - 20:31
Validation

Tu n'as pas modifié tout ce que je t'avais notifié et il reste quelques petites fautes mais pas de quoi fouetter un chat du coup tu es validée!
Va servir tes clients!
Voilà ! Maintenant tu es validé(e) ! Ton avatar et ton métier ont été ajouté automatiquement aux listes de référencement.

▬ Dans les plus bref délais ton dossier personnel sera créé ICI et tu pourras en faire ce que tu veux (explications).
▬ Si tu n'es pas SDF tu peux aller faire ta demande de logement.
▬ Et comme un androïde a normalement un propriétaire tu peux aller faire un tour sur ce sujet pour te trouver un propriétaire ou un androïde si tu es humain.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP, vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
▬ Pour encourager les membres à s'impliquer dans le développement du forum, la partie secréte où sont gérés les events et les intrigues à venir t'est ouverte -selon ta volonté-. Tu peux ainsi donner ton avis, enrichir les idées ou juste regarder. Il suffit d'en faire la demande par MP à Léandre.
▬ Vous pouvez aussi participer aux différents petits jeux et événement hors IRL dans la partie Animation et gagner des dollars pour avoir des lots!
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Personnages :: Identification :: Validés
How can I help you ? ღ Kylie [terminée]

Sauter vers: