TEASING - Montréal, 2048.

Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement.
C’est la danse des humanités.
De notre société.
Forum de discussion de SF [Je ne suis pas une Légende - Noah] 50x50
Staff
Léandre Luissier - L'Archiviste
DC : Johann Keegan - Logan Duval
Fondateur & graphiste - Présent

Les figures de l'ombre
Nouveautés

▬ 06/18 :Lancement de Human Outside, pour les deux ans du forum ! C'est un grand remaniement qui n'attend plus que vous ♥
Prédéfinis

Forum de discussion de SF [Je ne suis pas une Légende - Noah]
 :: Extérieur :: Echanges virtuels

Mails : 39
Double-compte : test
$ : 634
Numa Maggiorano
Mer 27 Fév - 23:51
Un forum de littérature, centré sur la vieille science-fiction. Numa y tient un débat à propos du roman « Je suis une Légende », adapté en film des décennies auparavant. Avec - ou contre - lui plusieurs personnes cherchent à trouver les failles dans l'adaptation ; les vampires sont devenus des zombies, le héros est blanc, etc. Pour sa part, il ne voit pas le souci, hormis le fait que le film ne respecte pas la fin du roman, et la change afin de convenir au public américain. Il débat donc avec une autre personne, et en mp, il lui envoie plusieurs liens avec de la documentation principalement.
Citation :

« Bonjour, je suis Stormbringer, en réponse à ce qu'on disait sur le forum, voici quelques études portées sur l'oeuvre, Je suis une Légende. J'ai vu le film, et j'ai lu le livre après, mon avis est peut-être biaisé. Mais qu'en penses-tu ? »
Mails : 8
Surnom : Renard
Emploi/loisirs : Garçon de café / étudiant
Portrait robot :
☕️ Philosophe dans l'âme
☕️ Féru de littérature (surtout fantaisie et science fiction)
☕️ Tempérament calme, paisible, bienveillant
☕️ Forte tendance à la digression intempestive
☕️ Adore écouter les clients de son café lui raconter leurs vies
☕️ Végétarien
☕️ Se sent parfois très seul
☕️ Adore correspondre (sms, mail, courrier)
☕️ Pas très au clair avec sa sexualité
$ : 225
Noah Doucet
Ven 1 Mar - 0:27
Il y a tellement d'onglets qui encombrent ma barre de favoris... Faudrait peut-être que je pense à faire le tri parfois. Quoi que je me rends sur tellement de forums différents ! En particulier, j'adore les tchats et les blogs, ou les forums qui traitent de la littérature que j'apprécie. J'ai toujours eu un faible pour la fantaisie et la sf. Surtout la vieille sf... Avec une préférence pour Lovecraft, évidemment, le père de ce genre d'horreur qu'on devine sans jamais la voir, qu'on ressent sans parvenir à en déceler la présence — à moins de finir fou, ou pire ! Une radicale étrangeté, qui rend impossible le dialogue, et ne laisse de place qu'à la mort ou à la folie. C'est ce dont je m'apprêtais à discuter avec ce "Stormbringer", qui m'écrivit peu de temps après un échange très intéressant sur un forum dédié à ces considérations.

Renard a écrit:
« Salut Stormbringer ! (par curiosité, pourquoi ce pseudo ?) Merci pour les liens, c'est vraiment très intéressant. Je ne pense pas que ton avis soit nécessairement biaisé, ou alors on pourrait tout aussi bien dire que l'avis de quelqu'un qui a lu le livre avant de voir le livre est biaisé aussi ! Ce qui est mon cas : évidemment les différences sont dantesques, mais c'est tout l'intérêt d'une adaptation — d'une interprétation, en l'occurrence — qui implique une prise de risque ainsi que des choix dans la façon de traiter le sujet.

Personnellement, le fait qu'on soit passé d'une communauté de vampires à des groupes de zombies dénués de paroles et dotés d'une intelligence toute étrangère à celle du personnage principal ne m'a pas paru si déplacé... Au contraire. Tout l'intérêt réside dans le traitement du type d'horreur qu'on souhaite instaurer : je trouve que des créatures radicalement étrangères aux humains (alors que les vampires en sont très proches par bien des aspects) les rend d'autant plus effrayantes... J'imagine que tu connais Lovecraft ? Je te joins quelques nouvelles assez parlantes... Souvent, le "monstre" n'apparaît pas, ou alors il n'est que suggéré dans la description, et s'il apparaît, c'est au prix de la perte de la raison des protagonistes humains. Certes, dans le film les zombies apparaissent et confrontent le personnage principal à de nombreuses reprises, mais leur étrangeté radicale, qui rend toute passerelle impossible, à de quoi rendre fou, et crée une forme de fatalité d'autant plus effrayante...

Qu'en penses-tu ? Personnellement, ce n'est pas tant l'interprétation du livre qui me dérange, ou les choix des scénaristes, mes plutôt le message de fin : on ne comprend plus le titre même du film, quand il se termine. Alors qu'il était tout à fait évident à la fin du livre. Tu ne crois pas ?

— Renard. »
Mails : 39
Double-compte : test
$ : 634
Numa Maggiorano
Ven 1 Mar - 22:46
Citation :
Bonjour.

En réalité, ce que je déplore après lecture du livre, c'est que comme tu le dis, la nature est changée. Le message du livre était selon moi le fait que l'humanité est un passage, une espèce et une civilisation qui finira par s'éteindre naturellement. Toute la réflexion de l'oeuvre est l'acceptation de l'humanité face à ce destin. On perd cet aspect-ci avec les zombies, mais je suppose que ça plaisait davantage au grand public. Du coup, le "je suis une légende parce que j'ai été le dernier humain", ce n'est plus trop la même chose, oui.

J'ai du mal à lire Lovecraft.

Stormbringer vient d'Elric de Melniboné de Morckook, c'est l'épée du héros. Je te conseille cette oeuvre, on est entre la sf et la fantasy, avec un héros handicapé. Il y a eu plusieurs adaptations en bandes dessinées ou comics, je te conseille celle réalisée par des Français.

Qu'est-ce que tu lis d'autres ?
Mails : 8
Surnom : Renard
Emploi/loisirs : Garçon de café / étudiant
Portrait robot :
☕️ Philosophe dans l'âme
☕️ Féru de littérature (surtout fantaisie et science fiction)
☕️ Tempérament calme, paisible, bienveillant
☕️ Forte tendance à la digression intempestive
☕️ Adore écouter les clients de son café lui raconter leurs vies
☕️ Végétarien
☕️ Se sent parfois très seul
☕️ Adore correspondre (sms, mail, courrier)
☕️ Pas très au clair avec sa sexualité
$ : 225
Noah Doucet
Lun 4 Mar - 20:55
Renard a écrit:
« Salut Storm' !

Je suis complètement d'accord avec toi. Mais on pourrait aussi considérer le livre et son adaptation au cinéma non pas comme une seule oeuvre, mais comme deux oeuvres bien distinctes : l'adaptation n'est plus alors la simple transposition du livre sur le grand écran, mais une révision totale, si bien qu'on ne puisse plus dire qu'on à affaire à un original et son adaptation, mais à un original et une nouvelle oeuvre, inédite, certes basée sur un livre, mais dotée de nouvelles qualités esthétiques, qui lui sont propres, et qui relèvent des prises de risques et des décisions artistiques des metteurs en scène. Si on le voit sous cet angle, je pense qu'on est plus à même d'apprécier le film ;)

Je comprends qu'on puisse avoir du mal à lire Lovecraft, le style est... Particulier. Mais on peut facilement passer outre, et découvrir une mythologie si originale qu'elle vaut à elle seule l'effort de lecture qu'exige de nous cet auteur génialissime.

Je ne connaissais pas du tout Elric de Melniboné ! Merci pour la référence, je compte bientôt passer chez un libraire qui vend de vieilles bandes dessinées, j'y trouverai peut-être mon bonheur :) !

Ce que je lis d'autre... Et bien outre Lovecraft que j'adore, j'aime beaucoup Edgar A. Poe, qui n'est pas sans lien avec l'auteur de L'Appel de Cthulhu. Dans un autre style, Conan Doyle et son personnage Sherlock Holmes m'intéressent beaucoup en ce moment. Savais-tu que le fameux détective était en réalité inspiré du personnage de Poe, Auguste Dupin ? La plus brillante enquête de ce dernier est d'ailleurs inspirée d'une affaire bien réelle, qu'on trouve retracée dans la nouvelle intitulée The Mystery of Marie Rogêt, je te la conseille ! Sinon, je lis aussi beaucoup de philosophie, principalement anglophone.

Et toi alors, des auteurs préférés ? Un courant en particulier ?

— Renard. »
Mails : 39
Double-compte : test
$ : 634
Numa Maggiorano
Mar 5 Mar - 15:07
Citation :
Bonjour.

1) Qu'en est-il lorsqu'une adaptation change complètement le message véhiculé par une oeuvre ?

2) Ce n'est pas ça, je ne peux pas rester concentré assez longtemps pour le lire. C'est une lecture qui me donne trop d'énergie ou d'efforts. J'aime bien son univers, mais sa lecture m'épuise.

3) Elric est entre la fantasy et la SF. J'ai lu un peu de Sherlock Holmes à l'école, tu as vu la série du même nom qui passait dans les années 2000 ?

4) Je ne connaissais pas ces informations, merci.

5) J'ai lu un peu de philosophie, comme Nietzsche, Platon.

6) J'aime bien la SF, la fantasy, ou la littérature pour enfants. La bande dessinée, le comics (Spawn et autres), le manga. Et toi, en plus de la philosophie anglophone ?

7) Clique ici
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Extérieur :: Echanges virtuels
Forum de discussion de SF [Je ne suis pas une Légende - Noah]

Sauter vers: