Bloody Ponch & Androids [Benjamin]
 :: Montréal :: Ville industrielle :: Quartier des affaires

Aller à la page : Précédent  1, 2
Mails : 58
Double-compte : Durante
Surnom : Ben, Benj, Rusty
Emploi/loisirs : Sapeur de combat
Portrait robot : - Très roux, très pâle, couvert de taches de rousseur
- Plutôt grand et avec une bonne carrure, il possède de nombreuses cicatrices
- Généralement souriant, a quand même un personnalité explosive
- Fume à l'occasion
- Porte toujours des lunettes ou des verres de contact
- Aime les trucs... mignons (enfants, petits animaux, etc.)
- Dernier descendant de la riche famille Desmarais
$ : 1726
Benjamin Desmarais
Sam 9 Fév - 20:28
« Pour les androïdes ça va, j’avais fait mes recherches. J’étais au courant, je sais que je ne peux pas passer ma vie à m’en cacher. » J’ai juste pas encore la cœur de partager avec lui le pourquoi du comment.

Elijah pose sa tête sur mon épaule. Peut-être à la recherche de chaleur, ou de réconfort. Je pourrais suggérer qu’on rentre. Mais ça sonnerait probablement la fin de la soirée. Est-ce que je veux vraiment qu’elle se termine? Est-ce que je veux vraiment rentrer chez moi? Enfin, ce qui se rapproche de chez moi? Non, il est encore trop tôt… Je suis bien comme ça, mais je me félicite mentalement d’avoir choisi un costume qui inclue une redingote. Sinon, moi aussi je me les gèlerais.

Je passe mon bras autour de ses épaules pour poser ma main sur son épaule. Peut-être que pour lui c’est vraiment bold mais pour moi c’est… normal? Je suis capable d’avoir ce genre de proximité avec mes amis (qu’ils soient des hommes ou des femmes), alors c’est pas si bizarre. Je veux bien lui sourire, me faisant rassurant, mais je pense pas que je puisse le convaincre que tout va bien.

« Des vacances? Ensemble? » Je me rends à peine compte que je répète ses mots exacts. Je suis surpris, ça se lit partout sur mon visage, mais je réussis à lui sourire quand même. Je connais tellement peu de choses à son sujet. Peut-être qu’il est à cet âge où chaque minute sur la dating scene se met à compter. En plus, il est déjà mal à l’aise, alors je dois faire un effort supplémentaire pour me rattraper. « Je sais pas, Eli. Peut-être qu’on pourrait prévoir de quoi dans le coin de Noël? Non attends c’est une mauvaise idée… » Le temps des fêtes c’est toujours dur pour moi, c’est probablement quand je serai à mon meilleur.

On est en octobre, fin décembre c’est déjà loin. Je sais pas si je pourrais avoir des vacances avant. « Je sais pas… peut-être qu’on pourrait se prévoir une fin de semaine en décembre? Tu en penses quoi? »
Mails : 113
Double-compte : //
Surnom : Eli'
Age du Montréalais : 33
Portrait robot :
$ : 2848
Elijah Roussel
Mer 13 Fév - 11:40

ft.  Benjamin Desmarais

“When necessary, we must be willing to take big risks, and be prepared to lose everything.”

Bloody Ponch & Androids

Elijah ne savait toujours pas ce qui avait mené Benjamin à devenir aussi effrayé des androïdes. Ce n’était pas comme s’il avait une réaction démesurée comme l’autre homme avait à certains moments. Son combat semblait beaucoup interne, et il ne savait pas exactement si c’était dû à un certain entraînement, ou au fait qu’il était assez fort pour y faire face. Elijah n’arrivait pas à faire face. Une main se retrouve autour de ses épaules, et la gêne disparait un peu plus. Benjamin avait le don de le mettre dans les positions les plus vulnérables possible, tout en réussissant à rendre l’existence moins désagréable et moins douloureuse. La proximité était normale pour lui, et Elijah se sentit un peu niaiseux, mais il n’arrivait pas à trouver cela… Usuel. Son éducation avait toujours été plutôt stricte en ce qui concernait l’affectif. Particulièrement avec les hommes.

Ses mots avaient semblé le surprendre, et Elijah s’armait à ne pas réagir beaucoup si la réponse revenait négative. Le vampire releva ses yeux vers lui, observant ses émotions sous son maquillage. De son côté, il avait hâte de pouvoir enlever tout cela, la soirée commençait à le fatiguer de façon drastique. Il ne savait pas. Elijah se mordit la lèvre inférieure, avant que Benjamin ne se rattrape en donnant une date, d’ici Décembre. Cela leur donnait l’occasion de mieux se connaître avant de partir, ce qui n’était pas plus mal. Peut-être la question avait été posée trop tôt, mais il y avait une sorte d’urgence, de prendre des vacances, mais aussi, quelque part, de s’établir quelque part. Une stabilité qui lui avait été arrachée avant. Elijah se détacha du corps de son date, son expression un peu tendue.

Je ne voulais pas te forcer la main. Décembre c’est bien, cela nous laisse le temps de se connaître un peu plus. Mais ne te sens pas obligé…

… ‘De sortir avec quelqu’un comme moi’. Il supprima le reste de sa phrase, avant de glisser une main dans ses cheveux, fatigué. Cette soirée avait été épuisante. Elijah était d’un naturel introverti et beaucoup l’avaient sollicité. Son corps aussi, l’air qui empêchait convenablement de rentrer et de sortir en lui, bloqué par la compression de son torse trop large pour un homme. Le maquillage semblait de plus en plus lui coller au visage comme un masque, et il se rendit compte qu’il avait frotté le dos de sa main sur sa joue pour enlever du fond de teint blanc. Trace de peau rosée par le froid derrière.

Damn it.

Un silence. Avant qu’il ne continue dans un ton plus abattu. Pleine conscience des limites de son corps et de son esprit.

Je vais rentrer je pense, je fatigue.



Bloody Ponch & Androids [Benjamin] - Page 2 Eli_de10
Merci !:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Mails : 58
Double-compte : Durante
Surnom : Ben, Benj, Rusty
Emploi/loisirs : Sapeur de combat
Portrait robot : - Très roux, très pâle, couvert de taches de rousseur
- Plutôt grand et avec une bonne carrure, il possède de nombreuses cicatrices
- Généralement souriant, a quand même un personnalité explosive
- Fume à l'occasion
- Porte toujours des lunettes ou des verres de contact
- Aime les trucs... mignons (enfants, petits animaux, etc.)
- Dernier descendant de la riche famille Desmarais
$ : 1726
Benjamin Desmarais
Ven 15 Fév - 23:48
Ok, je ne comprends vraiment plus rien. Il se rapproche, puis d’un coup on dirait qu’il regrette son choix et que son esprit s’éloigne. Je sais pas si c’est un juste un éternel insatisfait ou quoi? Je suis trop direct mais trop hésitanti? Je vois vraiment pas à quoi il s’attend, rendu là. Je peux pas être plus avenant, je pense que c’est dans mes droits d’hésiter un peu. C’est un gars que j’ai vu juste deux fois : c’est pas un dude avec qui je sors depuis deux ans ou whatever. Ça m’agace. Je le laisse peut-être trop paraître pour ses goûts, juste un petit claquement de langue, et je secoue la tête.

« Si je voulais pas j’aurais dit non. Pense pas que je peux pas prendre mes propres décisions. »

Je peux pas non plus passer tout mon temps à le rassurer. Je veux bien faire des efforts et tout mais si c’est pas assez, c’est pas assez et tant pis. Peut-être que moi aussi je commence à fatiguer, au final. C’est probablement pour le mieux de partir.

« On s’en reparlera, I guess. »

Je lâche son épaule, je pousse avec mon pied sur la rambarde pour m’en détacher, et j’avance vers la porte qui mène dans le building. J’aurais bien fumé une cigarette, right there, right then. Ça m’aurait probablement calmé un peu. Je sais même pas pourquoi je suis énervé. Peut-être parce que moi aussi ça m’arrive de me sentir ‘pas assez’ et que j’ai personne pour me tenir par la main. Alors il me reste juste à tenir ma propre main.

À quelques pas de la porte, je me retourne pour lui sourire. « On y va alors? » C’est probablement pour le mieux, ça va me prendre un bon bout de temps défaire mon costume et mon maquillage, aussi bien de me mettre en route sous peu.
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Montréal :: Ville industrielle :: Quartier des affaires
Bloody Ponch & Androids [Benjamin]

Sauter vers: